Default profile photo

16 Septembre 2019 | 16, Elul 5779 | Mise à jour le 16/09/2019 à 13h07

Rubrique Judaïsme

Pourquoi boit-on tant de vin pendant le Seder de Pessah?

Le vin est une boisson qui transforme l’homme et sa conscience. Crédit photo Flash90.

Selon le Netsiv, dans son haEmek Davar (Ex, 6,6), la transformation radicale des enfants d’Israël d’esclaves misérables en hommes libres acceptant le joug divin sur le Sinaï, en un laps de temps très court, tient du miracle.

Ce bouleversement de la conscience d’Israël fut facilité par les interventions de D.ieu, soulignées dans les quatre expressions de la délivrance. Chacune de ces expressions marquant le passage d’une étape à l’autre du cheminement d’Israël. Ainsi, l’expression « Je vous ferai quitter les souffrances d’Egypte » marque la fin de l’esclavage, de la souffrance émanant du terrible labeur que subissaient les enfants d’Israël. « Je vous sauverai de leur servitude » signe la fin de la propriété de l’Egypte sur les Hébreux. Toutefois, ces derniers étaient encore soumis au roi et à ses lois. Aussi, « Je vous délivrerai » offre la fin de cette soumission et proclame la liberté pour les esclaves d’hier. Enfin, « Je vous prendrai pour peuple » indique l’élévation du peuple hébreu au rang de peuple de D.ieu. Ces quatre expressions sont donc les références, les indications du bouleversement existentiel d’Israël. 

Pour évoquer cette évolution radicale, nos Maîtres instituèrent de boire du vin car le vin est une boisson qui transforme l’homme et sa conscience. « Le vin réjouit le cœur de l’homme » dit le Psalmiste. Le fruit de la vigne bouleverse celui qui en consomme et fait, par là même, écho à l’apprentissage graduel d’Israël de son nouveau statut.
Powered by Edreams Factory