Default profile photo

16 Novembre 2018 | 8, Kislev 5779 | Mise à jour le 14/11/2018 à 18h15

17 novembre - Chabbat Vayétsé : 16h51 - 18h00

Rubrique France/Politique

10 candidats pour le Grand Rabbinat de France

Le successeur du Grand Rabbin Bernheim sera connu le 22 juin.

L'élection se tiendra le 22 juin, dans un climat communautaire tendu.

La commission électorale du Consistoire central a validé, mercredi 7 mai, les candidatures des dix rabbins prétendant au poste de grand rabbin de France.  Deux des conditions à remplir afin de pouvoir postuler étant que chacun de ces rabbins soit issu du Séminaire israélite de France et qu’il soit en exercice actuellement.

Cités par ordre alphabétique, ces rabbins sont Raphaël Banon, Laurent Berros, David Chouchana, Elie Elkiess, Bruno Fiszon, Olivier Kaufmann, Haïm Korsia, Yoni Krief, Meir Malka et Alain Senior.


Trois cents grands électeurs participeront au scrutin
   
Jamais une élection de grand rabbin de France n’avait jusqu’à ce jour suscité un aussi grand nombre de candidatures. Cela s’explique certainement par le fait que la démission l’an dernier du grand rabbin Bernheim a induit une situation dans laquelle aucun autre rabbin ne se soit trouvé dans une position de challenger. Pour autant, il est fort à parier que d’ici le scrutin, qui doit avoir lieu le 22 juin, quelques-uns de ces rabbins décident de se désister. 

Interrogé par nos soins, le président du Consistoire Joël Mergui dit espérer que la campagne électorale qui s’ouvre désormais officiellement se déroule « dans un climat de respect, de dignité et de sérénité », afin que le « futur grand rabbin de France puisse bénéficier d’une assise confortable et de toute la légitimité nécessaire ». D’ici au 22 juin, chacun de ces rabbins devra donc se faire connaître et présenter son programme aux différentes communautés consistoriales de France. Ce sont en effet trois cents grands électeurs, issus des différentes communautés des régions, qui participeront au scrutin.  l
Powered by Edreams Factory