Default profile photo

15 Décembre 2017 | 27, Kislev 5778 | Mise à jour le 14/12/2017 à 14h19

16 décembre - Chabbat Mikets : 16h36 - 17h49

Rubrique Monde juif

18 millions d'antisémites en France: le sondage de l'Anti Defamation League est-il crédible?

La carte de l'antisémitisme mondial selon l'ADL

Dans un contexte européen délétère, quels enseignements tirer du sondage sur l'antisémitisme dans le monde de l'Anti Defamation League ?

Comme le souligne le site d'information Slate, dont l'un des fondateurs est Jacques Attali, « ce sondage pose de sérieuses questions de méthodologie et mérite d'être recadré ». D’abord, concernant l’échantillonnage. Seulement 500 personnes ont été interrogées par pays, ce qui équivaut à la population qu'un organisme de sondage requiert pour une question locale. Il serait alors inopportun de déduire la statistique de 37% d'antisémites en France, à partir de 500 individus, dont la représentativité est faussée.

De plus, le sondage choc, effectué entre 2013 et 2014 par l'ONG fondée aux Etats-Unis par l'organisation B'nai B'rith, a préféré choisir un échantillonnage représentatif de la démographie de chaque pays (âge, religion, langage), plutôt que de choisir la catégorisation par classe socio-professionnelle, bien plus représentative sur les questions ethniques.    


69% des Grecs pensent que les Juifs ont trop d'influence sur les gouvernements

Néanmoins, en comparant les résultats en France à ceux obtenus en Europe et ailleurs dans le monde, on peut se poser des questions sur le regard qui est projeté sur la population juive hexagonale. On remarque d'abord qu'avec un index de 28%, l'Autriche vient confirmer depuis les résultats aux élections européennes une préférence pour le centre droit plutôt que l'extrême droite, avec un stade d'antisémitisme dix points moins avancés qu'en France d'après le sondage.

En Europe, seule la Grèce montre un taux de méfiance envers la population juive supérieur à celui de la France. En effet, 69% des sondés Grecs ont répondu « oui, probablement » à la question « les juifs ont-ils trop d'influence sur les gouvernements », contre 42% des sondés en France.


En tête du classement mondial, la Judée-Samarie et Gaza

À l'échelle mondiale, on retrouve la Judée-Samarie (Cisjordanie dans le texte)  et Gaza en tête du classement avec un index de 93%. Par ailleurs, on aurait du mal à trouver un score aussi élevé que les 37% français dans un pays d'Amérique du Sud. D'ailleurs, la politique anti-israélienne du Venezuela a révélé 30% d'index se plaçant en dessous du piteux score français. Pour finir, le sondage conclut que 43% des 18-34 ans en France ont une attitude antisémite. Ambiance.
Powered by Edreams Factory