Default profile photo

17 Août 2019 | 16, Av 5779 | Mise à jour le 08/08/2019 à 12h19

Rubrique Israël

Les mères des otages à l’ONU

Les mères des otages ne se payent pas de mots, et veulent des actions pour la libération de leurs enfants Crédit photo : Youtube

Rachel Frenkel, la mère d’un des trois otages israéliens s’est exprimée devant la commission des droits de l’homme de l’ONU à Genève.

Les trois mères des jeunes israéliens enlevés par le Hamas ont décidé de voyager en Suisse afin de sensibiliser la communauté internationale au sort de leurs enfants.

Après que plusieurs délégués aient dénoncé les prétendues violations des droits de l’homme par Israël, sans mentionner l’enlèvement, Rachel Frenkel a pris la parole et prononcé un discours émouvant. 

« Cette commission existe pour défendre les droits de l’homme…un enfant n’a-t-il pas le droit de rentrer de l’école à la maison ? Nous voulons nos enfants à la maison et les serrer dans nos bras », a-t-elle déclaré, après avoir raconté les circonstances de la disparition des trois jeunes.

Rachel Frenkel était accompagnées des deux autres mères qui avaient fait le voyage pour tenter d’obtenir des gestes de la part des nations, alors que la plupart des pays n’ont pas condamné l’enlèvement.

« Je pense que le monde peut faire plus que de condamner et peut agir afin de libérer nos enfants » a ajouté Mme Frenkel.


Sur le terrain, les recherches se poursuivent dans toute la Judée-Samarie et 17 Palestiniens membres du Hamas ont été arrêtés dans la nuit de mardi. 
Powered by Edreams Factory