Default profile photo

27 Février 2020 | 2, Adar 5780 | Mise à jour le 26/02/2020 à 17h39

Rubrique Sport

Le football israélien perturbé par la guerre

Depuis son entrée en Coupe d'Europe cette saison, le Maccabi Tel-Aviv n'a pas encore foulé la pelouse de son stade Bloomfield. Crédit photo : DR

Le conflit dans la bande de Gaza n’aura pas épargné les clubs israéliens, contraints de s’exiler à Chypre pour leur rendez-vous européen. La première journée du Championnat a, de son côté, était reportée à cause des tirs de roquettes du Hamas.

Une dure réalité. Un lourd handicap. Les équipes israéliennes engagées en Coupe d’Europe subissent depuis début juillet les conséquences du conflit. Pour des raisons sécuritaires, elles sont forcées de recevoir leurs adversaires sur l’île de Chypre, loin de leurs bases. Une situation qui a précipité l’élimination de la majorité des formations en lice. Exit déjà l’Hapoël Tel-Aviv, l’Hapoël Beer-Sheva et l’Hapoël Kiryat-Shmona, tous les trois sortis en tours préliminaires de Ligue Europa.

Du coup, à l’heure où nous écrivions ces lignes, il ne restait plus qu’un seul représentant bleu et blanc sur la scène continentale : le Maccabi Tel-Aviv, repêché en barrages de Ligue Europa après son élimination au troisième tour préliminaire de la Ligue des champions par les Slovènes de Maribor (1-0, 2-2). Ayant élu domicile depuis deux matchs dans l’enceinte d’Antonis Papadopoulos de Larnaca, le double champion d’Israël en titre devait y affronter, jeudi 28 août, les Grecs d’Asteras (vainqueurs 2-0 à l’aller) en barrages retour de C3. Autant dire que la mission s’annonçait périlleuse pour Ben Basat et consorts. A moins d’un miracle…
    
Israël-Belgique à Chypre?


Prévue initialement au stade Teddy Kollek de Jérusalem le 9 septembre en ouverture des éliminatoires de l’Euro 2016, la rencontre opposant Israël à la Belgique a finalement été reportée au 31 mars 2015 grâce à l’accord de la Fédération belge de football. Un véritable ouf de soulagement pour Eli Gutman qui craignait que le match soit déplacé à Chypre. Par ailleurs, les tirs de roquettes du Hamas dans le sud et le centre du pays ont empêché la reprise du Championnat qui devait se tenir le week-end du 23 août.

Dans ce contexte morose, force est de reconnaître que l’arrivée de joueurs étrangers dans la Ligue israélienne se fait de plus en plus rare. Et dernier fait en date, le coach espagnol du Maccabi Tel-Aviv, Oscar Garcia, a quitté son poste en raison de la situation sécuritaire. Il a été remplacé pour son compatriote Pako Ayosteran (51 ans). 
Powered by Edreams Factory