Default profile photo

04 Juillet 2020 | 12, Tammuz 5780 | Mise à jour le 03/07/2020 à 09h28

Jeûne du 17 Tamouz : 03h25 - 22h45

Rubrique France/Politique

Antisémitisme: exclu du PS, Ahmed Chekhab est promu à la mairie de Vaulx-en-Velin!

Ahmed Chekhab (DR)

Situation ubuesque à Vaulx-en-Velin. L’adjoint au maire chargé des sports qui avait été exclu du PS suite à des propos antisémites, vient de bénéficier d’une promotion au sein de la municipalité.

« Tant qu’on n’est pas mort, on ne meurt pas en politique », dit un adage cher à celles et ceux qui ont pu subir des échecs tout au long de leur carrière. Si la persévérance et la capacité à se réinventer sont vantées à travers cette sentence, il n’en demeure pas moins qu’un délit n’est pas appelé à être récompensé.

 

Pourtant, alors que le PS avait décidé de l’exclusion d’Ahmed Chekhab suite aux propos antisémites qu’il avait proférés dans le cadre de sa délégation aux sports dans la mairie Vaulx-en-Velin, ce dernier semble jouir d’une étonnante impunité politique municipale. En effet, le Lab d’Europe 1 révèle qu’Ahmed Chekhab aurait bénéficié d’une savoureuse promotion. Alors qu’il ne gérait auparavant que l’aspect sportif de la municipalité, il sera désormais en charge de « la citoyenneté et du vivre ensemble », des « animations et manifestations sportives, culturelles et associatives », des « activités sportives, culturelles et associatives » et de la « promotion de la citoyenneté et du vivre ensemble dans la culture, la vie associative et les sports de haut niveau ».


Impunité  

De répréhensibles, ses injures publiques à caractère raciste pour lesquelles il est judiciairement poursuivi, passeraient à vertus d’exemplarité ! Avant l’obtention de cette promotion, l’adjoint au maire de Vaulx-en-Velin avait mené durant l’été une campagne de sensibilisation contre le racisme et l’antisémitisme avec la LICRA.

Relation de cause à effet ? Brevet de respectabilité ? Surprenant, d’autant que la condamnation des actes d’Ahmed Chekhab décidée par le PS n’a pas été répercutée au niveau local par Hélène Geoffroy, la maire de Vaulx-en-Velin, laissant y voir une forme d’impunité. D’autre part, en promouvant le repentir de l’homme Chekhab et non de l’élu Chekhab, puis en lui offrant ensuite des fonctions politiques étendues, la mairie de Vaulx-en-Velin témoigne d’une conception très particulière de la morale et du droit et des usages politiques.

 

 

Powered by Edreams Factory