Default profile photo

16 Décembre 2017 | 28, Kislev 5778 | Mise à jour le 14/12/2017 à 14h19

Rubrique France/Politique

Roger Cukierman (CRIF): « Dieudonné fait profession d'antisémitisme »

Le président du CRIF ne regrette pas d'avoir qualifié Dieudonné d'antisémite. (Erez Lichtfeld)

Le président du Crif, Roger Cukierman a été mis en examen en début de semaine pour avoir qualifié Dieudonné d’antisémite. Il s’explique.

Pour quelle raison Dieudonné a-t-il porté plainte contre vous ?

J’ai été convoqué par deux juges d’instruction pour deux plaintes. La première concerne un passage lors d’une émission sur Europe 1, l’autre sur les ondes de RTL. En substance j’ai dit dans les deux que Dieudonné faisait profession d’antisémitisme et que la quenelle n’était pas sans rappeler le salut hitlérien et que ce geste n’était pas anodin pour les Juifs.

 

Vous vous êtes déclaré fier de cette mise en examen…

On ne peut pas se sentir coupable d’avoir dit cela, en effet. D’autre part, Dieudonné a déjà été condamné déjà 10 fois pour antisémitisme, ce n’est pas une première.

 

                                                                                           "Nous innovons avec la communication par vidéo"

Et vous, est-ce votre première mise en examen dans l’exercice de vos fonctions de président du Crif ?

Non, lors de ma précédente présidence, la LCR de Krivine et Besancenot avait porté plainte contre moi, pour avoir parlé d’alliance Brun-vert-rouge. Vous savez qui était leur témoin à charge ? Hessel ! C’est François Léotard [ancien ministre de la Défense et de la Culture, NDR] qui avait témoigné en ma faveur. Mais il faut savoir une chose à propos de la mise en examen dans le cadre de la diffamation : elles sont automatiques. Le juge d’instruction vérifie simplement que les propos ont bien été tenus. Mais il laisse l’appréciation de la diffamation au juge du tribunal qui tranchera lors du procès.

 

Vous avez décidé de répondre à cette mise en examen via une vidéo. C’est une nouvelle approche de la communication au sein du Crif ?

Oui, nous innovons. Lors de mon premier mandat, j’avais crée la newsletter du CRIF. Cette fois-ci nous innovons avec la communication par vidéo. Nous rejoignons ainsi nos adversaires sur ce terrain qu’ils occupent avec beaucoup d’efficacité et depuis trop longtemps.

 


Powered by Edreams Factory