Default profile photo

16 Décembre 2017 | 28, Kislev 5778 | Mise à jour le 14/12/2017 à 14h19

Rubrique Israël

Pour les Américains, jeter une bouteille incendiaire contre un Israélien de Judée-Samarie « n'est pas du terrorisme»

La porte-parole du Département d'Etat américain Jen Psaki (Capture d'écran Youtube)

Pour le Département d'Etat, le jeune Palestinien américain tué par Tsahal n'était pas un terroriste.

Encore un accroc dans les relations entre Washington et Jérusalem. La semaine dernière, le jeune Orwa Hammad, 14 ans, ne se livrait pas à une activité terroriste quand il a été visé par une patrouille de Tsahal sur une route de Samarie, alors qu'il se préparait à lancer un cocktail Molotov sur la première voiture israélienne qui passerait à sa portée. L'adolescent avait été mortellement touché. L'annonce de sa mort avait suscité de nouveaux accrochages en Cisjordanie. Il a été inhumé dimanche, le front ceint d'un bandeau du Hamas.

Hammad était né à la Nouvelle-Orléans et était arrivé à l'âge de six ans dans les Territoires. Sa nationalité américaine a motivé la réaction du Département d'Etat, qui a exigé une enquête sur les circonstances de sa mort. Interrogée sur les actes de l'adolescent au moment où il a été repéré par les soldats israéliens, la porte-parole Jen Psaki a répondu que son ministère "ne considérait pas" que jeter une bouteille incendiaire relevait du terrorisme.



Powered by Edreams Factory