Default profile photo

04 Juin 2020 | 12, Sivan 5780 | Mise à jour le 04/06/2020 à 16h26

Chabbat Nasso : 21h31 - 22h56

Rubrique Israël

Ces Arabes israéliens qui rejoignent l'Etat islamique

Entre 30 et 40 Arabes israéliens auraient rejoint les rangs de Daesh (Photo d'illustration/Flash 90)

Là où la cause palestinienne peine à faire des adeptes, de plus en plus de jeunes Arabes d'Israël se laissent tenter par les sirènes du jihad.

Pour l'instant le phénomène reste marginal, même s'il commence à inquiéter sérieusement les autorités israéliennes. Selon les estimations officielles, entre 30 et 40 jeunes Arabes israéliens auraient rejoint les rangs de l'Etat Islamique en Syrie et même en Irak. Le cas le plus récent est celui de trois jeunes de la localité de Yafa en Basse-Galilée, qui ont quitté Israël à destination de la Syrie la semaine dernière, à l'occasion de la Fête du Sacrifice.

Le scénario est simple. Les candidats au jihad prennent un billet pour la Turquie et louent une chambre dans un des hôtels d'une station balnéaire turque. Là, ils retrouvent le contact qui leur fera passer la frontière syrienne. Leur disparition n'est connue que quelques jours plus tard, quand la direction de l'hôtel retrouve dans leur chambre les effets personnels et parfois même les passeports  qu'ils ont laissés derrière eux.


Mobilisation des élus locaux 

Dans les localités arabes, les familles et les élus locaux s'avouent impuissants et reprochent aux autorités de ne pas en faire plus pour empêcher l'embrigadement  de leurs jeunes. L'ancien député druze Ayoub Kara a pris la tête d'une organisation de lutte contre la radicalisation religieuse et tente de convaincre les jeunes Arabes de ne pas céder aux appels de Daech. Le ministre Uzi Landau, du parti Israel Beitenou a quant à lui suggéré à Benyamin Netanyahou de révoquer leur citoyenneté aux Arabes israéliens qui s'enrôlent dans l'organisation jihadiste.

Powered by Edreams Factory