Default profile photo

12 Décembre 2019 | 14, Kislev 5780 | Mise à jour le 11/12/2019 à 17h51

Rubrique Communauté

Comment aider votre enfant à réaliser son alyah

L'alyah peut parfois impliquer une perte de repères pour l'adolescent. (Flash 90)

Gérer un adolescent représente un défi en soi. Mais gérer l’alyah d’un ado peut parfois s’apparenter à une mission impossible quand on n’y est pas préparé. Le programme « AlyAdo » se propose de fournir les outils nécessaires.

« L’adolescence se caractérise par un grand chamboulement. Si vous rajoutez à cela le chamboulement représenté par le changement de pays, de langue et de culture lié à l’Alyah, cela peut s’avérer difficile à gérer tant pour l’adolescent que son entourage proche », explique Bernard Zanzouri, responsable du programme gratuit « Aly Ado » créé à l’initiative de AMI. Professionnel de l’éducation spécialisé dans l’adolescence, B. Zanzouri reçoit régulièrement des parents, nouveaux immigrants, désemparés face à leur ado en crise.

« La plupart des parents décident généralement de faire leur alyah unilatéralement sans consultation familiale démocratique. Pour les jeunes enfants, il n’y a aucun problème, mais pour l’ado, cela implique de perdre ses repères : copains, activités, etc. En parallèle, le système israélien est très différent du système français. Les jeunes sont plus libres, l’école finit plus tôt, l’armée se profile très vite et la pression est lourde sur les ados qui peuvent exprimer leur malaise par des crises plus ou moins graves. Les ados sont donc souvent les laissés pour compte de l’Alyah. Une aide est nécessaire en amont et en aval pour les préparer à ce changement ».


« Aider les jeunes à affronter le changement » 

L’objectif du programme consistera précisément à apporter un suivi lors de ces deux phases afin de répondre aux questions des jeunes liées à leur immigration en Israël.

« Nous serons régulièrement présents en France pour nous adresser spécifiquement aux ados ainsi qu’aux parents. Une page Facebook sera créée à leur intention. Enfin, une fois arrivés en Israël, ils pourront rencontrer des jeunes de leur âge ayant fait leur alyah trois ou cinq ans auparavant ce qui leur donnera une vision à long terme ainsi qu’un cadre rassurant ». Bernard Zanzouri sera en France jusqu’au 4 novembre. Les places disponibles pour participer à ce programme gratuit sont limitées. Pour s’inscrire contacter alyado@ami-israel.org              

Powered by Edreams Factory