Default profile photo

15 Décembre 2017 | 27, Kislev 5778 | Mise à jour le 14/12/2017 à 14h19

16 décembre - Chabbat Mikets : 16h36 - 17h49

Rubrique Israël

1 mort israélien après une attaque terroriste contre des piétons à Jérusalem

Des policiers et des gardes-frontière israéliens mercredi midi sur la scène de l'attentat à Jérusalem (Flash 90)

Un terroriste a foncé en voiture sur des passants faisant un mort et une quinzaine de blessés.

Un peu après 12h, un véhicule Ford Transit blanc fonce sur une station de bus (voir vidéo) au coin de la route No 1 et la rue Shimon HaTsadik, dans le nord de Jérusalem. Il renverse plusieurs passants, dont trois grièvement, tous des gardes-frontière, dont la base se trouve à proximité. Le conducteur poursuit sa course vers le sud, heurte des voitures et fonce un peu plus loin sur d’autres piétons. L’un d’eux succombera plus tard à ses blessures.

Le terroriste sort alors de son véhicule, armé d’une barre de fer et se met alors à frapper tous ceux qui passent à sa portée. Des gardes-frontière prennent le terroriste en chasse, ouvrent le feu et l’abattent. Il s’agit d’un Arabe de Jérusalem, originaire du camp de Shuafat, dans le nord de la capitale israélienne.


La police en état d'alerte

La police était en état d’alerte depuis ce matin car on redoutait de nouveaux incidents sur fond de tensions autour du Mont du Temple, Les sympathisants du mouvement de Yehuda Glick, grièvement blessé le 22 octobre dernier par un terroriste, avaient annoncé leur intention de se rendre sur l’Esplanade. Le Fatah de son côté, avait appelé les Arabes de Jérusalem à se mobiliser pour empêcher les « colons » de pénétrer sur le Mont du Temple.

La police avait dû brièvement fermer le site ce matin, après des jets de pierres et de fusées de feux d’artifice par des émeutiers arabes. Le Hamas a déjà salué le nouvel attentat dans la capitale israélienne et appelé à d’autres attaques pour « empêcher la judaïsation de Jérusalem ».

Powered by Edreams Factory