Default profile photo

04 Avril 2020 | 10, Nisan 5780 | Mise à jour le 03/04/2020 à 17h15

Rubrique Judaïsme

Parachat Terouma: Du Tabernacle au Chabbat

La directrice de la Maison d'étude juive au féminin, la rabbanite Joëlle Bernheim

Le commentaire de la paracha de la semaine par Joëlle Bernheim, Directrice de la Maison d’Etude Juive Au Féminin.

"L'ordre qui est énoncé au début de la Paracha, de construire un Sanctuaire au cœur duquel résidera la Présence divine, la Cheh'inah, concerne les Enfants d'Israël dans le désert , mais pas seulement. C'est un ordre qui a une valeur éternelle, c'est ce qu'explique Rachi. "Et ainsi vous ferez "(Exode 25,9) : Pour vos générations, dans le futur.
Rachi vient préciser par là, que les principes régissant la construction du Tabernacle dans le désert, restent valables à tout jamais pour l'entretien ou l'édification d'un Sanctuaire dédié à D..
Mais Reb Yehudah Leib Alter, auteur du Sfat Émet affirme affirme que les principes qui doivent être retenus à tout jamais concernent non seulement les règles d'édification du Sanctuaire, mais également les règles qui relient étroitement l'œuvre du Tabernacle et le respect du chabbat (1).

Ce lien intrinsèque est suggéré dans la Torah au début de la Paracha Vayakhel , et explicité par le Midrach Halah'a (Meh'ilta) rapporté par Rachi à propos des mots "Six jours"( Exode 35,2 ). D. , nous dit-il,a fait précéder l'ordre de la construction de Sanctuaire du rappel de l'observance du chabbat , pour indiquer que la construction aussi sacrée soit- elle du Sanctuaire , ne "repousse"pas , n'abolit pas pour autant le chabbat. La sainteté du chabbat a prééminence sur l'œuvre aussi sacrée soit-elle de l'édification d'une Demeure destinée à accueillir la Présence divine.


Chabbat au centre du temps juif
C'est quelque chose que l'on retrouve d'une autre manière au début de la Paracha Teroumah (Exode 25, 8et 9): " Et ils feront pour Moi un Sanctuaire, et Je résiderai au milieu d'eux. Ainsi que Je te les montre (à toi Moïse), le plan du Sanctuaire et de tous les éléments qui le remplira , ainsi vous ferez."

On observe que la Torah ouvre et conclut ce passage par le faire, ce faire bien concret qui caractérise les six jours de l'action, alors qu'entre les deux apparaît une expression qui renvoie davantage au niveau de l'idéation, de la représentation : " Je te montrerai".
Pour le Sfat Émet (2), l'expression du faire qui ouvre et ferme le passage renvoie aux jours de la semaine, alors que l'expression centrale qui évoque la représentation, la vision au sens spirituel est en lien avec le chabbat. En effet, comme dans les versets ci- dessus, le temps juif est scandé par le rythme d'un chabbat qui est au cœur, entre la semaine qui le précède et la semaine qui le suit. A la mesure de ce que nous arrivons à rédimer, à réparer, à élever dans notre action dans le monde pendant six jours, à cette mesure même nous vivrons notre chabbat, qui est suspension de l'œuvre. Et en même temps c'est à hauteur de l'accomplissement spirituel que le chabbat nous aura permis d'atteindre, que seront nourris et sanctifiés les six jours du faire, de la réalisation qui suivent le chabbat, et ainsi de suite.


Aboutissement et point de départ
Tout ceci est posé dès ce moment princeps de la construction du Tabernacle. La semaine consacrée au travail d'édification d'un lieu destiné à accueillir la Présence Divine était interrompu par l'arrivée du chabbat. L'œuvre sacrée d'édification d'un Sanctuaire trouvait nous dit-on son aboutissement précisément et paradoxalement par la suspension de la construction le chabbat. Car durant le chabbat, D. réside en eux, dans le cœur et l'esprit des Enfants d'Israel "Et Je résiderai parmi eux, en eux"( Exode 25, 8), et la semaine qui suit le chabbat , rayonne de la lumière du chabbat qui vient d'être vécu . Cette manière d'appréhender et de formuler les choses présentée par le Sfat Émet, nous permet de mieux comprendre à quel point les versets qui concernent l'édification du Tabernacle dans le désert nous concernent à tout jamais, dans toutes nos générations.
Le chabbat est à la fois aboutissement et point de départ. Ou dit autrement : la semaine caractérisée par le faire est comme en tension entre deux chabbatot : celle du chabbat qui la précède, et travaille à l'avènement du chabbat qui la suit ."

Adaptation et traduction d'un enseignement du Rav Yeshayahu HADARI , Yeshivat Hakotel , Jerusalem (3). 

(1)Yehudah Aryeh Leib Alter (1847-1905). Passage tu"ch paracha Teroumah
(2) id. passage tarma"h'
(3) adaptation et traduction du commentaire sur la paracha Teroumah , tire de l'ouvrage publié par le Rav HADARI , "Chabbat Oumoed beChviit" ( Chabbat et fêtes pendant l'année de Chemitah)
Le Rav Hadari , actuellement Nassi de la Yeshivat Hakotel , en fut le Rosh Yeshiva durant 40 ans


Powered by Edreams Factory