Default profile photo

01 Avril 2020 | 7, Nisan 5780 | Mise à jour le 31/03/2020 à 09h35

Rubrique Judaïsme

Parachat Testaveh: Moïse et Aaron, âmes jumelles

Le commentaire de la paracha de la semaine par Joëlle Bernheim, Directrice de la Maison d’Etude Juive Au Féminin.

Après que D. eût donné à Moïse les instructions concernant l’édification du Tabernacle, il va lui préciser les modalités d’entrée en fonction des prêtres - les cohanim- qui auront la responsabilité du culte. Il va lui confier les prescriptions relatives aux vêtements du grand-prêtre et des prêtres (Exode ch.28), ainsi que les directives concernant les cérémonies de leur consécration (id ch.29).

Et D. introduit son discours à Moïse en disant : «Et toi , fais approcher de toi Aaron ton frère avec ses fils , du milieu des enfants d’Israël , pour le consacrer prêtre pour Moi»( id 28,1). Or cet ordre est peut-être l’un de ceux par rapport auquel Moïse est le  plus partagé. Car s’il est évidemment très heureux lorsque son frère Aaron reçoit l’investiture sacerdotale (Lévitique ch. 8 et 9) , il est en même temps habité d’un regret lancinant , celui de n’avoir pu , de n’avoir su  , assurer lui-même cette fonction : celui de ne pouvoir dans une  sorte de dépassement , de transfiguration de sa fonction politique - en tant que sage et législateur-,accéder à la dignité de grand- prêtre.

 

Ainsi, nous dit le Midrach (1), jusqu’au dernier instant , jusqu’au moment où Aaron et ses fils seront officiellement investis , il espérera , - et ceci en dépit de l’ordre reçu ici dans la Paracha Tetsaveh (Ex.28,1)-, qu’il sera peut-être quand même choisi par D. pour être aussi le chef religieux du peuple , pour assumer la fonction sacerdotale . Pendant les sept jours d’achèvement du Tabernacle - où Moïse le dressait, y faisait le Service er le démontait chaque jour -  il avait assuré la fonction de grand-prêtre , il avait alors secrètement souhaité qu’il conserverait cet office en permanence.

Or la Majesté Divine n’était pas venue résider  dans la Tente par sa grâce : Moïse dut admettre que cette charge ne lui reviendrait pas. Et quand on fut au huitième jour ‘Lévitique 9,1) , il se résolut à mander Aaron pour le consacrer .Et seulement alors : «La gloire du Seigneur se manifesta au peuple entier , qui à cette vue , poussa un cri de joie»(id 9, 23-24). C’est par le mérite d’Aaron , par ses sacrifices et son culte que la Majesté divine sera descendue sur Israël , qui saura ainsi que D. l’a choisi, lui , pour être grand-prêtre (2). Or, curieusement, à l’origine, c’est D. lui-même qui avait octroyé à Moïse la prêtrise également . Au niveau du projet divin, de l’utopie peut-être , un même homme , Moïse devait incarner le temporel et le spirituel , le politique et le religieux , et savoir les concilier parfaitement. «Le sacerdoce, mon intention était qu’il sorte de toi (3) , dit D. à Moïse , tandis qu’Il s’efforce de le convaincre d’accomplir sa mission (Exode ch.3 et 4 ). Or Moïse, connaissant ses forces et ses faiblesses , ses capacités et ses insuffisances , et conscient des qualités de son frère Aaron , ne veut , ni ne peut l’accepter. Et puis il ne voulait pas recevoir une dignité plus haute que celle de son frère Aaron, qui était son aîné et qui était prophète(4).

 

 Ce qui devait être accompli un seul homme  va être accompli par un couple-frères 

Moïse par son attitude va entraîner la dissociation des fonctions : il sera , lui, le prophète , le maître, l’inspirateur ,le législateur, et Aaron le grand-prêtre . D’ailleurs , Aaron ignore la jalousie . Contrairement à ce que tu pensais , dit D.  à Moïse ,qu’il t’en voudrait parce que tu as atteint une haute dignité , et que tu as commencé à prophétiser :»Quand il te verra , il se réjouira en son coeur» (Exode 4,14), et c’est là ce qui a valu à Aaron la faveur de porter les ornements du pectoral qui est placé sur le coeur»(3).

Ainsi , au moment même où Aaron accède à la dignité de prêtre , il mérite cette faveur , justifie le choix divin et conforte le pressentiment de Moïse qui le savait particulièrement apte à assumer une telle fonction , plus que lui-même sans doute qui a tout fait pour qu’Aaron soit l’élu de D..»Pendant sept jours entiers au Buisson , le Saint-Béni-Soit-Il s’est efforcé de persuader Moïse d’accomplir sa mission...jusqu’à ce que D. ait fini par se fâcher»(3).Et tout cela , parce qu’il voulait s’effacer au profit de son frère Aaron qu’il jugeait plus digne que lui , plus capable de répondre à l’appel de D..

 Alors, ce qui devait être accompli un seul homme  va être accompli par un couple-frères ,  Moïse et Aaron «dont les âmes sont jumelles»(5), liées l’une à l’autre par le lien le plus fort qui soit , lien tissé d’amour et de respect , au delà de toute rivalité . Moïse était prêt à renoncer à toute responsabilité au profit de son frère Aaron ; Aaron quoique plus âgé et prophète avant lui(4), sait se réjouir sans réserve de la grandeur de Moïse , car il sait que Moïse est plus grand prophète que lui. Et il peut accepter en quelque sorte d’être subordonné à Moïse :»C’est lui- Aaron- qui parlera pour toi au peuple , et c’est lui qui te servira de bouche , tandis que toi tu seras pour lui comme un Dieu»(Exode 4,16), comme un maître , et comme un chef (6)

Car Aaron qui sait aimer son frère au pont d’ignorer toute jalousie , peut aimer véritablement son prochain ; il aime les autres , et et saura se faire aimer d’eux , animé d’un inlassable désir de paix et d’harmonie. Aaron , tout entier animé par sa recherche désintéressée de la concorde , saura susciter ce désir chez les autres ,et pourra mieux que Moïse rassembler le peuple , lui faire retrouver son unité avant la Révélation du Sinaï.Alors que Moïse vient d’échouer à apaise la querelle qui agite Israël , il demande à Aaron d’intervenir. Et «comme Aaron parlait à toute la Communauté d’Israël , ils se tournèrent du côté du désert , et voici que la Majesté divine apparut dans le nuage»(Exode 16,10). C’est parce que le peuple est unifié à ce moment précis , par l’effort d’Aaron , que la Majesté divine peut lui apparâitre dans le nuage. C’est ainsi par le mérite d’Aaron , fidèle artisan de l’unité d’Israël , que la nuée protectrice va accompagner Israël pendant les quarante années de son cheminement dans le désert . Cette unité qui fait la force d’Israël et la préserve des coups de ses ennemis(8).

 

(1)Lévitique Rabba 11,6

(2)Rachi Lévitique 9,23

(3)id Exode 4,14

(4)Rachi Exode 4,10 et 4,13

(5)Voir Cantique des Cantiques 4,5 et Cantique des Cantiques Rabba 4,12-13

(6)Rachi Exode 4,16

(7)id Nombres 20,21 et Deutéronome 34,8

(8)cf Masseh’et Roch Hachana 2b Masséh’et Taanit 9a

Powered by Edreams Factory