Default profile photo

24 Septembre 2020 | 6, Tishri 5781 | Mise à jour le 04/08/2020 à 22h39

Chabbat Haazinou - Chabbat Chouva : 19h06 - 20h09

Rubrique Moyen-Orient/Monde

Le jour où Demis Roussos a été pris en otage par le Hezbollah

Le chanteur grec sera l'un des otages du vol TWA Athènes-Rome du 14 mai 1985 (DR)

Elément méconnu de la vie du regretté Demis Roussos a été rappelé par l’universitaire Jean-Pierre Filiu : le chanteur fut otage du Hezbollah durant cinq jours.

Nous sommes le 14 juin 1985. Le monde vit dans l’angoisse : nouveau détournement d’avion, la spécialité du terrorisme révolutionnaire arabe depuis la fin des années 1960. Un vol de laTWA qui assurait la liaison entre Athènes et Rome a été dérouté vers Beyrouth par deux membres du Hezbollah. 153 passagers et personnels de bord sont pris en otage. Parmi eux, une célébrité : Demis Roussos, rappelle l'historien Jean-Pierre sur blog "Rock The Casbah", hébergé par Rue 89.

Effectuant par la suite de multiples allers et retours en Alger et la capitale du Liban, le temps d’obtenir la libération de terroristes prisonniers, les pirates de l’air relâchent plusieurs otages. Mais Demis Roussos demeure captif.  Le 15 juin, le chanteur, qui fête ses 39 ans, reçoit même un gâteau d’anniversaire et une guitare de la part de ses ravisseurs. 30 millions d’albums vendus dans les années 1970, cela vous pose comme superstar et donne de fait un éclairage médiatique plus prononcé encore aux revendications des terroristes.

Les terroristes prennent soin de Demis Roussos, car leur réputation de révolutionnaire humaniste pourrait en prendre un coup, qu’importe s’ils passent à tabac un passager de nationalité américaine. Lorsque sept passagers grecs sont libérés, Demis Roussos demeure pourtant otage. Un traitement de faveur, en quelque sorte…

 

Evolution artistique

Le chanteur restera furieux de l’article d’un journaliste qui le décrit comme chantant pour les terroristes lors de ces cinq jours. En 2006, il tenait d’ailleurs ces propos virulents :

« Ce n’est pas tous les jours qu’une superstar de la pop se retrouve comme victime de terrorisme, alors la presse ne profite pour dire des choses qu’elle pense drôles. Je voudrais bien voir ce journaliste le canon d’une arme braqué sur lui comme je l’ai été. Croyez-moi, si cela lui arrivait, il aurait peur et éviterait d’écrire de telles stupidités. »

En effet, finalement relâché le 18 juin, cet épisode marquera profondément l’artiste qui délaissera désormais les bluettes qui avaient fait son succès et se consacrera à l’écriture de chansons plus engagées que jamais en faveur de la paix.

Powered by Edreams Factory