Default profile photo

02 Juillet 2020 | 10, Tammuz 5780 | Mise à jour le 02/07/2020 à 08h54

Chabbat 'Houkat - Balak : 21h38 - 23h01

Rubrique Sport

Des supporters de West Ham antisémites (vidéo)

(Capture d'écran YouTube)

Alors qu’un groupe de supporters de West Ham ironisait sur l’acte raciste perpétré le mardi 17 février par des supporters de Chelsea, un autre groupe lié au club cockney a tenu des propos violemment antisémites au moment d’affronter le club de Tottenham.

 Il y a décidément quelque chose d’étrange chez certains supporters de clubs de football. Après que des supporters de Chelsea aient, le mardi 17 février, empêché Souleymane S. de monter dans un wagon du métro parisien parce que sa couleur de peau avait eu le malheur de leur déplaire et entonné ensuite « Nous sommes racistes, nous sommes racistes, et nous aimons cela » (sic), c’est à présent au tour des supporters de West Ham United de nous offrir deux épisodes similaires mais diamétralement opposés.

Première mi-temps, si l’on ose dire : une vidéo postée sur Twitter met en scène un homme noir demandant à des supporters de West Ham s’il peut monter dans le même wagon qu’eux, et ces derniers de lui répondre : « montez, ici c’est West Ham. » Avant tout une parodie, cette vidéo peut s’inscrire dans un contexte de rivalités entre Chelsea et West Ham, deux clubs londoniens.



Intention, somme toute, louable. Mais comme le disait Luis Fernandez, « c’est à la fin du bal qu’on paye les musiciens », attendons la seconde mi-temps pour s’assurer de la sympathie des supporters de West Ham.

 Seconde mi-temps, ce dimanche, où West Ham se déplace chez les Spurs de Tottenham, un autre club de Londres qui a la particularité d’être historiquement supporté par des juifs. Au stade de White Hart Lane, les deux équipes se quittent sur un score de parité (2-2), alors que West Ham a mené 2-0 jusqu’à la 80è minute, et ne s’est fait rejoindre que dans les arrêts de jeu de la partie.

Sans doute frustrés par l’épilogue du match, les supporters de West Ham laissent éclater leur colère dans le métro, répétant en chœur : « J’ai un prépuce, j’ai un prépuce… et toi ? Foutus juifs ! » (sic) 0

Cruelle réalité qui réduit à néant l’intention louable de la précédente mise en scène antiraciste. Depuis, le président de Tottenham a demandé à la fédération anglaise de football de sévir contre les clubs et les supporters dérapant sur de tels sujets. Quant au président de West Ham, dont les supporters ont été portés aux nues avant d’être descendus en flamme, il n’exclut pas de prononcer des interdictions de stade à vie pour les fautifs. 



Powered by Edreams Factory