Default profile photo

02 Juillet 2020 | 10, Tammuz 5780 | Mise à jour le 02/07/2020 à 08h54

Chabbat 'Houkat - Balak : 21h38 - 23h01

Rubrique Culture/Télé

Dionne Warwick chante à Tel-Aviv, malgré les appels au boycott

Dionne Warwick (DR)

La célèbre chanteuse américaine Dionne Warwick avait affirmé que rien ne l'empêcherait de chanter en Israël. Mardi soir, à Tel-Aviv, elle a tenu ses promesses.

Bien sûr ce ne fut pas le concert du siècle, bien sûr l'artiste, actuellement en tournée mondiale pour célébrer ses cinquante années de carrière, n'a plus vingt ans, bien sûr la voix n'est plus tout à fait la même, bien sûr la chanteuse aux cinq Grammy Awards et aux 100 millions de disques vendus ne tient plus la scène comme par le passé, mais qu'importe… L'essentiel est qu'Elle, la grande Warwick, était là, en Israël, elle qui avait rétorqué « Personne ne m'empêchera de chanter en Israël » aux activistes de la campagne BDS qui l'exhortaient à annuler sa venue.

Suite à l'annulation du concert de Lauren Hill, la célèbre chanteuse de R&B qui avait finalement choisi de boycotter Israël, elle avait même tenu à rassurer son public de Tel-Aviv par la voix de Ran Rahav, son directeur des relations publiques en Israël : « Mademoiselle Warwick ne sera jamais victime des pressions de Roger Waters du groupe Pink Floyd, ou d’autres personnalités politiques qui tenteraient d’imposer leur vision d’Israël. Ses propres visions sont bien différentes de celles de M. Waters et elle insiste sur le fait que l’art n’a pas de frontières ».


Bonheur

Alors même si le public a payé, cher, pour une performance qui vacilla entre hauts et bas, tous s'accordaient à dire, à l'issue de la soirée, leur bonheur de voir Dionne Warwick et tant d'autres artistes internationaux, Aznavour, Johnny Halliday, les Rolling Stones, le groupe Kiss, Robbie Williams ou encore les Backstreet Boys qui chantaient le soir-même à Raanana, faire escale en Israël, au cours de leur tournée. 

Powered by Edreams Factory