Default profile photo

17 Décembre 2017 | 29, Kislev 5778 | Mise à jour le 14/12/2017 à 14h19

Rubrique Israël

La Thaïlande acquitte un Israélien condamné à mort

Dès l’annonce de l’acquittement de Vladimir Agronik, le Consul lui a remis les papiers nécessaires pour qu’il puisse quitter le pays et rentrer en Israël (DR).

Innocenté après huit ans dans le couloir de la mort, Vladimir Agronik rentre en Israël.

Condamné en 2007 à la peine capitale par la justice thaïlandaise pour trafic de drogue, Vladimir Agronik, 39 ans, avait toujours clamé son innocence. Le 30 avril dernier, la Cour Suprême l’a finalement acquitté, établissant qu’il n’avait aucun lien avec un second Israélien condamné en même temps que lui pour le même crime : détention et trafic de 23 000 pilules d’Ecstasy.


Incertitude sur le sort de son codétenu

Si Agronik peut enfin rentrer chez lui, son codétenu Alon Yigal Maklouf est en revanche toujours dans le couloir de la mort et sa culpabilité n’a pas été remise en question. Le consulat d’Israël à Bangkok intercède depuis des années auprès des autorités thaïlandaises en faveur des deux condamnés israéliens.

Dès l’annonce de l’acquittement de Vladimir Agronik, le Consul lui a remis les papiers nécessaires pour qu’il puisse quitter le pays et rentrer en Israël. La prochaine étape est d’obtenir que la peine de mort prononcée contre Alon Maklouf soit commuée en réclusion à perpétuité. Il pourrait alors obtenir de purger sa peine dans une prison israélienne.

Powered by Edreams Factory