Default profile photo

02 Juillet 2020 | 10, Tammuz 5780 | Mise à jour le 02/07/2020 à 08h54

Chabbat 'Houkat - Balak : 21h38 - 23h01

Rubrique France/Politique

Un homme décapité dans un attentat en Isère, la piste Daech évoquée

L'attaque a eu lieu vers 10 heures, à Saint Quentin-Fallavier, dans l'Isère (Google Map)

L'attentat a eu lieu dans une usine située à Saint Quentin-Fallavier. Premier bilan; un mort et quelques blessés.

Il est bientôt 10 heures, à Saint Quentin-Fallavier, dans l'Isère. Selon le Dauphiné Libéré, une voiture, avec deux hommes à son bord, pénètre dans la cour de la société Air Products, spécialisée dans la fabrication des gaz industriels et médicaux. Le véhicule percute des bombones de gaz en effectuant du rodéo. L'explosion fait deux blessés.  Dans la cour, un homme, ne travaillant pas pour l'entreprise, est décapité, sa tête retrouvée à plusieurs dizaines de mètres de l'entrée, accrochée à un grillage. Toujours selon le Dauphiné, des inscriptions en arabe auraient été retrouvés sur la tête de la victime. Une réplique terrifiante des scènes macabres diffusées sur les réseaux sociaux par les groupes djihadistes de Syrie et d'Irak.


Une attaque de Daech? 

Le terroriste se serait d'ailleurs revendiqué de l'Etat islamique après avoir ouvert des bombones de gaz. Des drapeaux islamistes ont également été retrouvés. Libération, citant une source au ministère de l'Intérieur, avance néanmoins qu' "aucun élément ne corrobore pour l'instant l'implication de Daech". Un homme, d'une trentaine d'années, a été arrêté par la DGSI.  

Dans la crainte de nouveaux attentats, sur le modèle des événements du mois de janvier, une importante mobilisation sécuritaire est actuellement mise en place. Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, est attendu sur place, alors que le premier ministre Manuel Valls ordonne une "vigilance renforcée" sur tous les sites sensibles de Rhône-Alpes. 


Powered by Edreams Factory