Default profile photo

21 Novembre 2018 | 13, Kislev 5779 | Mise à jour le 19/11/2018 à 15h42

Rubrique Israël

L'eau Mey Eden n'est plus "le champagne de la nature"

Crédit photo : DR

La société exploitant et commercialisant l'eau minérale du Golan sous la marque Mey Eden ne pourra plus utiliser le slogan "le Champagne de la nature". Un tribunal israélien le lui a interdit.

Dans un arrêt rendu le 19 mai, le tribunal de district de Tel-Aviv a interdit à la société israélienne Mey Eden de continuer à utiliser le slogan qualifiant son eau de "champagne de la nature". Ce jugement a été rendu à la suite de poursuites intentées contre la société par le Comité interprofessionnel du vin de Champagne (CIVC).

Voilà déjà 25 ans que la société Mey Eden, créée en1983, utilise ce slogan. Cette firme vend de l'eau minérale en bouteilles ainsi que des bombonnes aux entreprises et aux particuliers. Elle est aussi active sur le marché européen où elle distribue des bombonnes d'eau pour les bureaux.

La justice israélienne a reconnu le préjudice subi par le plaignant français. Dans son jugement, le juge Gideon Ginat se réfère à des arrêts rendus en Europe et notamment en Allemagne. La société Perrier y avait été contrainte de renoncer au slogan présentant son eau comme "le champagne des eaux minérales".

La société Mey Eden a été également condamnée à payer une indemnité de 400 000 shekels (environ 100 000 euros), plus 200 000 shekels pour les frais d’avocat.

Voilà déjà deux ans que la société Mey Eden n'utilise plus la formule incriminée. Son slogan est maintenant "Mey Eden Hadavar Haamiti", en français, "Mey Eden le vrai truc". Une phrase qui ressemble beaucoup au slogan de Coca-Cola, "The real thing"…

Powered by Edreams Factory