Default profile photo

27 Novembre 2022 | 3, Kislev 5783 | Mise à jour le 04/08/2020 à 22h39

Rubrique Culture/Télé

Rose : « Cet album a été fait dans le plaisir»

« L'impression d'être devenue légitime dans mon métier »

Découverte avec « Les souvenirs sous ma frange », la chanteuse Rose-Keren sort son quatrième album de chansons sous le label Sony. De la pop ? Sans doute plus près du folk donc et des mots de plus en plus pertinents. Avant de partir pour une longue tournée dont les Francofolies, elle nous raconte.

Actualité Juive : Entre votre premier succès et votre nouveau CD Pink Lady, dix ans se sont écoulés. Votre romantisme est toujours dans vos bagages mais  il a pris de la maturité. Peut-être en raison de nouvelles rencontres ? 

Rose : J'ai effectivement autant rencontré des artistes, des amis, des hommes, et il y a eu l'arrivée d'un enfant. Musicalement, je pense que je me suis ouverte. Je voulais absolument tout faire toute seule, du coup je tournais autour de moi et mes quelques accords de guitare. Cela ne me suffisait plus. Je suis allée voir certaines personnes et nos échanges rendaient les choses plus faciles, plus ludiques et moins pesantes. Pouvoir travailler avec des gens sur la composition a changé énormément de choses. Cet album a été fait dans le plaisir. La maturité c'est de comprendre qu'on a besoin des autres. La maturité vient au bout de dix ans, avec en plus une vision nouvelle de maman. C'est aussi l'impression d'être devenue légitime dans mon métier. Avant je n'étais pas assez confiante, pourtant j'ai compris que c'est la chose que je savais faire le mieux.


A.J.: Lorsque vous écrivez « Pour être deux » pensiez-vous déjà l’interpréter en duo avec Jean-Louis Murat ?

R. : Pas du tout, j'avais ce texte depuis quelque temps qui n'avait pas encore trouvé de musique. Je sentais qu'un piano devait l'accompagner alors je suis allée voir mon amie Loan avec qui on a travaillé toute une nuit. Initialement ce n’était pas écrit pour un duo mais au petit matin l'idée est venue d'aménager le texte pour qu'il devienne celui d'un duo homme-femme. Elle sentait, comme moi, la chaleur de la voix de Jean-Louis Murat. A notre envoi de la chanson il a répondu « cette chanson est magnifique et je n'envisage pas de ne pas la chanter ». Cela fait partie de la magie des collaborations. Une chanson qui parle de se marier pour se désunir. 


A.J.: On aime « Maman est en bad » puis sur un autre registre dans « Histoire idéale » vous dites « il n’y a rien qui vaille nos retrouvailles", l'amour prend le pas sur les doutes.

R. : Pour « Maman est en bad » c'est l'histoire d'une amie très proche qui m'a vraiment touchée. J'en ai écrit quelque chose alors que je m'inspire rarement d'histoires des autres. En revanche, écrire pour les autres m’intéresse, je m'imagine vraiment en auteur dans dix ans plus qu'en interprète. Dans « Histoire idéale » comme dans plein d'autres titres les paroles sont l'expression de sentiments de troubles. Le problème vient de ce que je suis quelqu'un qui prend très vite des décisions mais je change d'avis aussi vite. Un peu le propre de ma personnalité, être toujours dans le débat, ne jamais être sûre. Dans une relation et une histoire d'amour il y a des moments où les retrouvailles sont plus importantes que les disputes jusqu'au jour où ce n'est plus possible. 


A.J.: Votre fils Solal a quatre ans, l'âge d'un petit homme qui demande une présence plus importante qu'un bébé. Comment conjuguez-vous votre vie d'artiste et votre vie de maman ? 

R. : C'est assez compliqué mais comme il voit que je me réalise dans mon métier cela le rend heureux de voir sa maman partir ravie au travail. Il ne pose pas de question sur l'organisation mais est sensible au fait que je baigne dans un métier artistique qui me comble. 


Le 25 juillet 2015 au Festival Tout un Foin, Bayeux, le 30 juillet 2015 au Festival OFF Carcassonne, le 11 août à l’Espace culturel Jean Gabin Montgenevre, le 19 septembre au Pavillon Quimper, et le 23 septembre au Théâtre de verdure à Nice. Renseignements et réservation : www.rose-lesite.fr

Powered by Edreams Factory