Default profile photo

17 Décembre 2017 | 29, Kislev 5778 | Mise à jour le 14/12/2017 à 14h19

Rubrique France/Politique

L’antisémitisme toujours au cœur du combat de Manuel Valls

Dans son discours de clôture des Universités d’été du PS,le Premier ministre a une fois encore évoqué la situation que connaît actuellement la communauté juive de France.

Face aux ténors et militants du parti socialiste réunis à la Rochelle le week-end dernier, le Premier ministre a défendu à la fois le bilan de son gouvernement ainsi que les valeurs de la gauche. S’exprimant durant plus d’une heure dans une chaleur visiblement accablante, Manuel Valls est revenu notamment sur le droit du travail, la compétitivité des entreprises et la question des migrants. Il a une fois encore condamné l’antisémitisme, « cette moisissure que l’on laisse prospérer, s’enraciner, sans que nous nous sentions concernés ». « Comment la France n’a-t-elle pas vu que cette menace était un poison lent et mortel pour toute la République », a aussi lancé le numéro Un du gouvernement.

« C’est le combat de ma vie : je refuse que les Juifs de France puissent avoir peur, et je n’accepte pas que les Musulmans de France puissent se sentir stigmatisés dans ce pays », a poursuivi le Premier ministre. « Les discriminations du fait de l’origine, de la couleur de peau, de la religion, de l’orientation sexuelle, ou parce que l’on est une femme sont des humiliations quotidiennes contre lesquelles nous nous battons ». Et d’ajouter : « Tant que les Juifs de France ne seront pas tranquilles, apaisés, la République ne pourra pas l’être non plus ! ». 

Powered by Edreams Factory