Default profile photo

18 Juillet 2019 | 15, Tammuz 5779 | Mise à jour le 17/07/2019 à 18h17

Rubrique France/Politique

Bernard Bitan, cofondateur d’E Tree : E-Tree : Le projet franco-israélien sélectionné par la Cop 21

« Notre “Arbre” est un concept en soi qui repose sur le partage et la convivialité » (DR)

Le 17 septembre dernier, l’Arbre Généreux, ou premier “E Tree” faisait son entrée dans la cour des grands avec sa première exposition publique en France, sur les Berges de la Seine. Sélectionné pour participer à la Cop 21, ce projet “éco-tech” franco-israélien est révolutionnaire. La preuve, il trônera sur le parvis de l’Hôtel de Ville de Paris du 30 novembre au 14 décembre prochain. Bernard Bitan, cofondateur avec Mickael Lasry de ce véritable bijou urbain, nous en dit plus.

Actualité Juive : Le E Tree, c’est quoi ?

Bernard Bitan : Un “arbre” équipé de “feuilles” photovoltaïques captant l'énergie solaire pour la redistribuer et permettre ainsi de se connecter à un réseau wifi, de recharger son mobile, de consulter des informations sur un écran tactile. Mais notre E Tree, ou arbre généreux distribue aussi de la lumière la nuit avec des ampoules Led, et de l’eau grâce à un système de condensation unique ! Il peut aussi diffuser de l’air chaud ou froid, ou encore alimenter un défibrillateur et tout autre équipement utile à la collectivité. Outre son aspect purement utilitaire – puisque la lumière, l’eau, l’électricité et la connectivité sont des ressources désormais indispensables - notre “Arbre” est un concept en soi qui repose sur le partage et la convivialité. Nous souhaitons qu’il devienne une étape de repos, de communication, de discussion et de confort. C’est la raison pour laquelle, il est équipé de bancs, invitant chacun à venir profiter de ses bienfaits.


A.J. : Sur le plan technique, comment fonctionne-t-il ?

B.B. : Exclusivement avec l’énergie solaire. Il peut ainsi assurer une production moyenne de 6 KW/jour. L’énergie produite est stockée dans une batterie au lithium. Il est conçu pour résister à des vents de 170 km, à 70 cm de neige. Enfin il mesure 5 mètres de hauteur et pèse 5,5 tonnes d’acier.


A.J. : Votre projet a été sélectionné par la 21e Conférence des parties (COP21). C’est une véritable consécration. Quelle sera la prochaine étape ?

B.B. : Le premier prototype a été inauguré en octobre 2014 en Israël à Zikhron Yaakov. Mais il est vrai que sa présence à la Cop 21 représente un incroyable accomplissement pour Mickael Lasri et moi-même. Afin d’être sélectionnés parmi plusieurs centaines de projets présentés par des pays du monde entier participant à ce “concours mondial des démonstrateurs” organisé par la Cop 21, nous avons travaillé d’arrache-pied pour répondre aux normes internationales exigées. Le voir en outre exposé sur le parvis de l’Hôtel de Ville est un rêve qui devient réalité. Et cela ne fait que commencer si l’on en croit l’enthousiasme que suscite notre “Arbre”. Le prochain devrait d’ailleurs être planté à New York à Battery Park, non loin de la Statue de la Liberté… Mais à moyen terme, le E Tree est aussi appelé à être planté dans des lieux où un tel projet pourrait contribuer au mieux-être des populations (déserts, villages du tiers-monde, etc). On vit aujourd’hui dans une société où l’on ne peut plus se permettre d’être égoïste. Les grandes entreprises, qui doivent désormais promouvoir des stratégies généreuses, seront les principaux promoteurs des “G objet”, tels que notre E Tree.


« Notre E Tree symbolise cette rencontre de talents français et israéliens »


A.J.: Parlez-nous de son caractère franco-israélien.

B.B. : Il n’y a pas plus franco-israélien que ce projet. Français car poétique et très républicain dans les concepts qu’il véhicule. Et israélien, pour ses technologies de pointe, sa conception et sa construction 100% made in Israël. Pour la petite histoire, l’Arbre exposé à Paris a été réalisé sur un modèle d’arbre israélien : le Chita, ou Acacia du désert…


A.J. : Exposerez-vous en tant que projet officiel d’Israël à la Cop 21, ou bien en tant que société privée ?

B.B. : Il s’agit d’un partenariat franco-israélien, porté notamment par Anne Baer, expert technique pour l’Innovation et les Partenariats Stratégiques entre Israël et la France, qui a souhaité que notre E Tree symbolise cette rencontre de talents français et israéliens. L’ambassade d’Israël en France, sera également très présente à nos côtés. 

Powered by Edreams Factory