Default profile photo

28 Novembre 2021 | 24, Kislev 5782 | Mise à jour le 04/08/2020 à 22h39

Rubrique Israël

Après le meurtre d'un couple d'Israéliens, vers un embrasement ?

La voiture criblée de balles de Naama et Eitam Henkin (Flash 90)

Tsahal a déjà déployé des renforts en Judée-Samarie. Les forces de sécurité israéliennes doivent prévenir de nouvelles attaques palestiniennes et calmer la colère des Israéliens des Territoires dans un climat de plus en plus tendu.

Présence renforcée de Tsahal

4 bataillons supplémentaires ont été déployés en Judée Samarie dans les heures qui ont suivi la fusillade terroriste qui a coûté la vie à Naama et Eitam Henkin, tués sous les yeux de leurs 4 enfants. Les services de renseignements sont également mobilisés pour retrouver les auteurs de l'attentat et prévenir d'autres attaques.


Ambivalence de l'Autorité Palestinienne

Aucune condamnation n'est venue de Ramallah, alors que des responsables du Fatah se sont félicités de l'attentat. La tension sur le Mont du Temple continue d'être alimentée dans les discours politiques et dans les mosquées de Cisjordanie. Toutefois, tant que l'Autorité Palestinienne ne basculera pas dans le soutien actif à la violence et en dépit des ultimatums d'Abbas, il sera possible de contenir une autre intifada.


Prévenir des dérapages nationalistes

Dès jeudi soir, on enregistrait plusieurs  incidents, jets de pierres contre des voitures palestiniennes et frictions avec des soldats de Tsahal. Pendant qu'à Jérusalem se déroulaient les obsèques des victimes, des dizaines d'habitants des implantations manifestaient vendredi matin contre l'insécurité croissante en Judée Samarie et réclamaient la fermeté du gouvernement. Le ministre de la Défense a lancé des appels au calme.

Powered by Edreams Factory