Default profile photo

22 Novembre 2019 | 24, Heshvan 5780 | Mise à jour le 20/11/2019 à 18h20

Rubrique France/Politique

Michel Onfray, l’intellectuel utile de Daesh ?

Michel Onfray (DR)

L’analyse post-13 novembre de l’ancien directeur de l’université populaire de Caen semble rejeter la faute des attentats sur la France. Au point de figurer dans les vidéos de Daesh.

C’est d’abord un tweet qui a soufflé sur les braises : « droite et gauche qui ont internationalement semé la guerre contre l’islam politique récoltent nationalement la guerre de l’islam politique » - suivi d’une interview dans Le Point où il a critiqué « la politique néocoloniale et islamophobe » de la France. Le souverainisme de Michel Onfray a pu se déployer avec aise, fustigeant au passage la vocation de la France « à être le gendarme du monde ». Encore, le graphomane a critiqué la qualification de « terroriste » attribuée à Daesh alors « que l’Occident fait de même à plus grande échelle » et est « le premier agresseur ». Et de proposer une solution diplomatique en forme de ligne Maginot aboutissant à une trêve entre la France et l’Etat islamique « pour que son armée dormante sur notre territoire pose les armes ».
Les propos de « l’athéologien » ont été du véritable pain bénit pour Daesh qui n’a d’ailleurs pas hésité à les utiliser dans une nouvelle vidéo de menaces d’attentats. Toutefois, point de rétropédalage pour l’hédoniste, qui a choisi de réagir en stoïcien : « On est toujours instrumentalisé par tout le monde », s’est-il borné à répondre.

Powered by Edreams Factory