Default profile photo

23 Octobre 2019 | 24, Tishri 5780 | Mise à jour le 18/10/2019 à 12h54

Rubrique Israël

Olivier Rafowicz : « Je ne crois pas à la coexistence pacifique avec les Arabes musulmans en Israël »

Crédit : Alain Azria.

Le point de vue d’Olivier Rafowicz, Colonel de réserve de Tsahal

Trois blessés, dont une femme de 80 ans poignardée très grièvement par un terroriste arabe à Rishon-Letsion, en pleine journée, en plein centre d’Israël. Poignarder une femme de 80 ans, quel acte de bravoure, de courage ! Assassiner une mamie juive c’est le summum du Jihad !

Encore, des milliers d’excités en Israël et dans les territoires vont chanter des chants de mort et de guerre rythmés par des Allah ouakar et Itbah al yehoud ! Allah est grand et massacrons les juifs.

C’est la rengaine des masses arabes islamisées et en transe quand elles accompagnent jusqu’à leur dernière demeure les corps de ces assassins, corps creux et zombisés par l’idéologie islamiste, dans les villes de Jenin, Naplouse et Al Halil. Il faut arrêter de rendre les corps des assassins aux familles. Il faut cesser cet humanitarisme qui ne fait qu’exciter encore plus ces foules islamistes.

Ce terrorisme des couteaux est insupportable. Les Israéliens en ont assez d’entendre des Arabes qui en hébreu parlent de coexistence avec les juifs et en arabe disent le contraire.

Il faut séparer les deux populations. Ni coexistence, ni confédération, mais un Etat d’Israël avec une majorité juive écrasante grâce à un redécoupage des frontières qui engloberaient les villes et villages juifs de Judée-Samarie. Les Arabes israéliens devront choisir entre être avec nous ou contre nous. En tout cas, la situation actuelle ne peut continuer éternellement. Cette guerre des couteaux, comme le dit le chef du parti Israel Betenou, ne peut être traitée comme un simple épisode. Elle doit mener les Israéliens vers de vraies décisions pour l’avenir. Pour ma part, je ne crois pas à la coexistence pacifique avec les Arabes musulmans en Israël. A court et moyen terme ils rêvent d’être la majorité et de nous remplacer avant de nous “dhimiser”. Il n’y a aucun pays musulman qui respecte ses minorités. Avec les juifs ce sera un massacre. Ces couteaux en sont l’exemple pour la suite.

Il est entré dans une boulangerie puis dans un magasin pour femmes et il a poignardé trois personnes pour tuer des juifs. Ce héros d’Al Aksa, pour Mahmoud Abbas et pour tous leurs amis en Europe qui soutiennent les Palestiniens, est un salopard islamiste qu’il faut éliminer ainsi que ceux qui ont contribué à son endoctrinement et à sa mission suicide. Si les Arabes islamistes d’Israël et des territoires ont lancé une guerre des couteaux, il faut répondre par la guerre, celle du peuple juif en Israël face à ceux qui veulent par l’usure nous fatiguer et nous faire peur.

Il y a Tsahal et le Shabak. Il y a aussi un million et demi de juifs en Europe qui doivent venir renforcer Israël en tant qu’Etat juif. A chaque attentat, lancer haut et fort qu’un million et demi de juifs arrivent de Metoula jusqu'à Eilat en passant par Jérusalem, Hébron et Ariel pour renforcer Israël. Pour eux, chaque juif est un juif de trop en terre d’Israël. Eh bien qu’ils sachent non seulement que nous ne quitterons jamais notre terre, mais qu’en plus ils développent en nous encore plus de force et d’amour pour un Israël fort. Un million et demi de juifs en cinq ans en Israël. C’est la réponse des juifs à leurs couteaux. Arafat disait qu’ils gagneront avec le ventre de leurs mères. Nous avons aussi des mères et des millions de fils et de filles qui vont faire route vers Israël. Nous resterons sur notre terre et nous n’avons pas peur.

Powered by Edreams Factory