Default profile photo

18 Juillet 2019 | 15, Tammuz 5779 | Mise à jour le 17/07/2019 à 18h17

Rubrique Israël

En Israël, Airbnb a le vent en poupe

Au cours des trois dernières années, le nombre de locations Airbnb est passé de 900 à 13000. Un sujetd’inquiétude pour les hôteliers qui voient fondre comme neige leurs bénéfices.

Le président de l’association israélienne des hôteliers s’est directement adressé au maire de Tel-Aviv - ville top liste du Airbnb israélien avec 50% du total des réservations pour tout le pays - de réguler ce « marché noir » de la location touristique afin que les hôtels et leurs investisseurs ne pâtissent pas de cette « concurrence déloyale ».

 Du côté des utilisateurs, on se réjouit de cette alternative qui permet enfin à des familles de passer du bon temps sans trop se ruiner. « Cet été, nous avons payé environ 50% moins cher nos vacances grâce à ce système » nous explique Paul. Lui, sa femme et leurs deux enfants ont passé quinze jours de rêve dans un magnifique appartement, au cœur de Tel-Aviv. « Une expédition qui aurait été impossible pour notre bourse dans un hôtel ».

Selon les chiffres de Airbnb, en 2014, 115 000 touristes ont utilisé la location de particulier à particulier via leur site, soit 48% d’augmentation par rapport à 2013 pour Israël. Avec 13 000 réservations de ce type enregistrées au cours du premier semestre 2015, contre 48 000 réservations d’hôtels, le manque (de taxes) à gagner créé par Airbnb et des sites similaires s’élèverait à 175 millions de shekels par an pour le pays, selon l’association israélienne des hôteliers. En attendant, ce sont des touristes originaires de 124 pays qui ont utilisé ce nouveau moyen de résidences touristiques en 2014, avec en tête de peloton, les Etats-Unis, la France, l’Allemagne, la Russie et l’Angleterre.

Powered by Edreams Factory