Default profile photo

19 Mars 2019 | 12, Adar II 5779 | Mise à jour le 19/03/2019 à 14h51

Rubrique Judaïsme

La bénédiction des fils par le Rav Shaoul David Botschko *

Illustration de Gérard Darmon, artiste peintre

« Il les bénit ce jour-là en disant : “par toi Israël bénira disant ‘Que D.ieu te rende comme Efrayim et comme Menaché’”, et il plaça Efrayim devant Menaché. » Genèse XLVIII, 20

Jacob – que la Thora appelle ici du nom d’Israël, indiquant que l’événement ne se situe pas dans la sphère de la vie privée mais dans celle de l’histoire messianique – bénit ici son fils Joseph.  Il lui annonce que pour toutes les générations d’Israël à venir les parents béniront chaque garçon en lui souhaitant que D.ieu le fasse semblable à Efrayim et Menaché. Qu’ont-ils donc de si particulier pour qu’il en soit ainsi ?

Voici quelques explications :

Menaché est l’aîné et Efrayim le cadet ; Jacob a inversé l’ordre des préséances, plaçant Efrayim devant Ménaché et il s’en explique (ibid. verset 19). Menaché ne s’en n’est pas offusqué et Efrayim n’en a pas tiré vanité. Ils ont ainsi réparé la faute de la génération précédente, Joseph et ses frères, qui ont péché par orgueil et jalousie. Nous souhaitons à nos fils qu’ils leur ressemblent.

   Les sages nous enseignent que ces deux fils ont étudié la Thora avec leur grand-père Jacob et c’est cela notre souhait le plus ardent, que les enfants, ayant appris avec le grand-père le sens de l’histoire d’Israël, poursuivent le chemin ainsi tracé.

Efrayim est l’ancêtre de Josué qui sera d’abord l’homme de Thora, disciple de Moïse , qui a pour cela été choisi pour diriger Israël dans la conquête de Canaan, Thora et armée réunis chez le même homme. Menaché est l’ancêtre de la tribu qui recevra deux parts en Israël, des deux côtés du Jourdain. C’est un grand cultivateur et il contribue à la prospérité d’Israël. On a besoin de l’un et de l’autre, mais nous devons savoir que c’est Efrayim qui vient en tête ; telle est la bérakha, la bénédiction de Jacob qu’Efrayim précède Menaché, c’est-à-dire que les valeurs de la Thora et de l’identité nationale soient les guides du peuple d’Israël et que l’économie, indispensable, soit au service de ces valeurs.


* Roch Yechivat Hekhal Eliyahu et Rav du Yichouv Kokhav Yaacov

Powered by Edreams Factory