Default profile photo

30 Novembre 2020 | 14, Kislev 5781 | Mise à jour le 04/08/2020 à 22h39

Rubrique Israël

Comment les écoles arabes de Jérusalem-Est enseignent l'apologie du terrorisme

Depuis deux ans, ces écoles ne sont plus contrôlées par les services israéliens (image d'illustration, Flash 90)

Les manuels scolaires des écoliers arabes de la capitale appellent à la violence malgré le contrôle que sont censés effectuer le ministre de l'Education et la Mairie de Jérusalem.

"Mes frères ! Les oppresseurs ont franchi toutes les limites. C'est pourquoi le Jihad et le sacrifice sont un devoir !". Voilà ce que l'on peut lire dans un manuel de textes destiné aux élèves de 4e. Dans un livre de CE1 figure une carte d'Israël avec pour légende "Etat de Palestine". Le manuel d'histoire et de civilisation qui figure au programme des classes de CM2 indique que "les Etats du Levant aujourd'hui comprennent la Palestine, la Jordanie, le Liban et la Syrie".Inutile de chercher une référence à l'Etat d'Israël. Un livre de littérature arabe de 5e qui glorifie le "martyre" comme "la mort des hommes, la mort noble".

Ce ne sont que quelques exemples parmi ceux qu'ont relevés les journalistes du site israélien Walla News.Environ 70% des établissements scolaires de Jérusalem-est ont un statut municipal ou d'établissement reconnu non officiel et doivent donc fonctionner sous la supervision de la municipalité ou du ministère de l'Education.


L'AP fournisseur des manuels 

Pourtant, depuis deux ans, ces écoles ne sont plus contrôlées par les services israéliens et ont pu réintroduire dans leur programme des contenus à caractère clairement hostile.

Jusqu'en 1967, les écoles de Jérusalem-est suivaient le programme scolaire jordanien. Depuis le milieu des années 90, c'est l'Autorité Palestinienne qui fournit des manuels aux établissements arabes de la capitale, sous le contrôle d'Israël. 

Powered by Edreams Factory