Default profile photo

17 Février 2020 | 22, Shevat 5780 | Mise à jour le 12/02/2020 à 17h37

Rubrique Sport

Interview

OM-PSG, les souvenirs de Rudy Haddad

"L’ambiance était exceptionnelle et magique" (DR)

Pur produit du centre de formation du PSG, Rudy Haddad (31 ans) a porté le maillot parisien de 2004 à 2007 en tant que professionnel. Pour Actuj.com, le milieu offensif, âgé de 20 ans à l’époque, raconte le seul Classico qu’il a disputé. Retour sur cette soirée du 16 octobre 2005 au Stade Vélodrome où l’OM l’avait emporté 1 à 0.

L’avant-match, une pression de tous les instants

« Les jours précédant le Classico, l’entrainement au Camp des Loges est beaucoup plus suivi par les supporters.  On ressent vraiment qu’il ne s’agit pas d’une semaine ordinaire. Les médias ne font que parler de cette affiche. A Marseille, depuis notre départ de l’hôtel jusqu’au stade, l’animosité du public local est vivement perceptible. Nous bénéficions, heureusement, d’une escorte renforcée. Dès l’échauffement, l’immense bronca du Vélodrome résonne dans nos oreilles. Le ton est donné. L’ambiance reste toutefois exceptionnelle et magique. Nos fans, parqués dans une tribune, ne se laissent pas impressionnés et font eux aussi beaucoup de bruit.»


Le match, très physique et engagé

«J’entre en jeu à la 66ème minute à la place de Sergeï Semak. Le score est encore nul et vierge. Je suis excité et heureux de vivre ce moment. Le coach Laurent Fournier me donne quelques recommandations. Comme depuis le coup d’envoi, la partie est toujours très engagée avec beaucoup d’agressivité dans les deux camps. L’OM ouvre la marque par Lorik Cana. J’ai l’opportunité d’égaliser mais Fabrice Pancrate décide de frapper et donc de ne pas me faire une passe en retrait. J’avais le but grand ouvert. Grandement dommage… »


Son pronostic pour ce soir (21 heures sur Canal Plus)

« Je vais évidemment suivre ce match. Le meilleur score que Marseille peut obtenir, c’est un nul. Sinon, je vois Paris l’emporter à 80 % ».

Powered by Edreams Factory