Default profile photo

19 Août 2019 | 18, Av 5779 | Mise à jour le 08/08/2019 à 12h19

Rubrique Sport

Football

Yossi Benayoun, la résurrection

Crédit DR

Après une absence de presque deux ans, le milieu offensif du Maccabi Haïfa effectue son retour en sélection nationale qui se prépare pour affronter la Croatie, en amical, le 23 mars.

Le capitaine du Maccabi Haïfa semble bien décidé à prolonger sa brillante carrière pour encore quelque temps. Car à bientôt 36 ans (il les aura le 5 mai prochain), Yossi Benayoun affiche une forme olympique. Auteur de 6 buts en 27 journées de Championnat, le milieu offensif est l’une des seules satisfactions de son club (4e au classement) cette saison. Sa technique est toujours là, son physique aussi.

Depuis son retour au pays, celui qui a évolué durant douze années en Europe (Racing Santander, West Ham, Liverpool, Chelsea, Arsenal et Queens Park Rangers) n’avait pas connu la joie de revêtir les couleurs nationales, sa dernière apparition remontant à juin 2014, lors d’un match amical face au Honduras. Jamais appelé par Eli Gutman pendant la dernière campagne qualificative pour l’Euro 2016, le natif de Dimona fait donc son come-back, lui qui reste le joueur le plus capé du pays (96 sélections, 24 buts).


« Une grande fierté pour moi »
« Etre appelé en sélection demeure toujours une grande fierté pour moi », a sobrement réagi l’intéressé après avoir appris, mardi  15 mars, qu’il faisait partie du groupe des 23 joueurs en vue du déplacement amical en Croatie, le 23 mars. Dans cette liste concoctée par le sélectionneur intérimaire Alon Hazan, avant la désignation imminente du prochain homme fort par la Fédération israélienne (IFA), figurent six éléments de l’Hapoël Beersheva, actuel leader de la Ligue devant le Maccabi Tel-Aviv, distancé d’un seul point (lire par ailleurs). Neuf joueurs appelés exercent en Europe : Rami Gershon et Kennet Saief (La Gantoise), Lior Refaelov (Bruges), Nir Biton (Celtic Glasgow), Munas Dabbur (Grasshopper Zurich), Tomer Hemed et Biram Kiyal (Brighton), Roi Kehat (Austria Vienne) et Almog Cohen (FC Ingolstadt).

Cinq mois après son dernier match officiel perdu en Belgique (3-1), la « Nivrehet » va défier une équipe de Croatie qualifiée pour l’Euro en France. Un premier test d’envergure pour Israël à l’image de sa prochaine campagne qualificative pour le Mondial 2018 en Russie. Dès le mois de septembre, Ie onze bleu et blanc accueillera l’Italie. L’Espagne, l’Albanie, la Macédoine et le Lichtenstein seront ses autres adversaires d’un groupe G où seul le premier sera directement qualifié, le deuxième strapontin étant synonyme de barrages. Une mission quasi impossible pour l’actuelle 67e nation au classement FIFA dont l’objectif à moyen-terme est de participer à l’Euro 2020. D’ici là, Benayoun et bien d’autres auront très certainement rangé leurs crampons…

Powered by Edreams Factory