Default profile photo

03 Juin 2020 | 11, Sivan 5780 | Mise à jour le 03/06/2020 à 08h06

Chabbat Nasso : 21h31 - 22h56

Rubrique Moyen-Orient/Monde

Les terroristes de Bruxelles devaient également viser des touristes en partance vers Tel-Aviv

Mohammed Abrini (DR)

C'est ce qu'a déclaré Mohammed Abrini lors de son audition, selon BFM TV.

"Je ne ferai pas de mal à une mouche". Devant le juge d'instruction samedi, Mohammed Abrini a fait profil bas. Celui qui est considéré comme "l'homme au chapeau" de la vidéo de surveillance a nié toute implication dans l'attentat de l'aéroport de Bruxelles, le 22 mars, (12 morts), selon des révélations de BFM TV. Ibrahim et Khalid El Bakraoui, assisté par Najim Lacharoui, l'autre kamikaze de l'aéroport, seraient les initiateurs des attaques, a affirmé M. Abrini, qui conteste toute participation à cette opération. Le dernier numéro revue anglophone de Daech, Dabiq, semble confirmer que les frères belgo-marocains auraient joué le rôle de "cerveau" à Bruxelles. "C'est avec ces deux frères que tout a commencé peut-on lire dans le numéro 14 de Dabiq mis en ligne le 13 avril.


Rien ne se passera comme prévu

M. Abrini a également dévoilé lors de son interrogatoire ce qui aurait été le scénario initial de ces attaques en Belgique. Selon lui, Ibrahimi El Bakraoui, l'un des deux kamikazes de Zaventem, avait convenu de s'attaquer à trois cibles: les halls d'embarquement pour les Etats-Unis, la Russie et Israël. Rien ne se passera comme prévu. "L'homme au chapeau" renonce à se faire sauter après les deux premières explosions, abandonnant sa veste dans une poubelle avant d'entamer une cavale qui s'achèvera le 8 avril à Bruxelles. Un temps évoqué sur les réseaux sociaux, la prise pour cible du comptoir d'American Airlines a été rapidement infirmée par la compagnie américaine. "Les explosions ne sont pas produites au niveau du comptoir d'enregistrement 8". 

Ces derniers jours, le parquet belge avait informé que Bruxelles n'était pas au départ dans le viseur des terroristes. C'est Paris qui devait être frappé, mais la traque des services belges et l'arrestation de Salah Abdeslam, le 18 mars, avaient poussé les frères El Bakraoui, Abrini et Lacharoui à privilégier un attentat plus facile à organiser, à proximité de leur cache.

Powered by Edreams Factory