Default profile photo

16 Novembre 2018 | 8, Kislev 5779 | Mise à jour le 14/11/2018 à 18h15

17 novembre - Chabbat Vayétsé : 16h51 - 18h00

Rubrique France/Politique

Affaire Lee Zitouni: Eric Robic placé en liberté conditionnelle

Lee Zitouni (DR)

Éric Robic, le chauffard qui avait renversé Lee Zitouni, une jeune femme de 25 ans à Tel Aviv vient d’être remis en liberté. L’homme condamné à 5 ans de prison en 2014, a finalement pu sortir après 15 mois d’incarcération en France.

Le juge a donc accepté la demande de l’avocat d’Éric Robic de placer son client en liberté conditionnelle, selon une information de la première chaîne de télévision israélienne. La justice l’avait condamné en 2014 à cinq ans de prison pour homicide involontaire et non-assistance en personne en danger sur la personne de Lee Zitouni.

En septembre 2014, Éric Robic et son passager Claude Khayat percutent, à bord d’une BMW X6,  la jeune israélienne de 25 ans. Les deux hommes lancés à près de 100km/h s’étaient aussitôt enfuis et avaient quitté le pays précipitamment. Le passager de la voiture Claude Khayat avait écopé d’une peine de 15 mois ferme.


La colère de la famille de Lee Zitouni

Libéré pour « bonne conduite », Eric Robic s’était acquitté d’une amende de 150 000 shekels auprès de la famille de la victime. La décision n’a pas plu aux proches de la victime. Selon la première chaine de télévision israélienne, la famille envisage de mener un nouveau combat pour que justice soit faite. En 2011, une intense campagne médiatique avait été mise en place pour demander l’extradition des deux fuyards et leur jugement en Israël. En vain, car la France n’extrade pas ses ressortissants hors de l’Union Européenne.

Powered by Edreams Factory