Default profile photo

01 Avril 2020 | 7, Nisan 5780 | Mise à jour le 31/03/2020 à 09h35

Rubrique Israël

Confusion sur le report de la conférence de Paris sur le conflit israélo-palestinien

François Hollande et Mahmoud Abbas (Flash 90)

Le président Hollande a annoncé le report "à l'été" de la rencontre prévue le 30 mai, mais le Quai d'Orsay parle de début juin.

L'annonce mardi matin par le président de la République du report du sommet des ministres des Affaires étrangères, a été diversement accueillie. Côté palestinien, le Hamas s'est empressé d'évoquer une "preuve supplémentaire de l'échec du processus négocié et de la politique de Mahmud Abbas. L'Autorité Palestinienne s'est contentée de parler d'un délai technique, pour permettre au Secrétaire d'Etat américain d'être présent.

En Israël en revanche, c'est le silence radio. Les dirigeants israéliens ont déjà fait connaitre à la France leur opposition à une nouvelle initiative multilatérale. Benyamin Netanyahou a aussi été très clair sur ce qu'il pensait du vote français de la décision de l'Unesco qui a effacé toute référence juive au Mont du Temple. Le report de la conférence de Paris permettrait simplement de détendre l'atmosphère lors de la visite de Manuel Valls en Israël les 22 et 23 mai prochains.

Sur le fond la France n'a pas l'intention de faire machine arrière, comme l'a déjà confirmé Jean-Marc Ayrault lors de son entretien avec le Premier ministre israélien ce weekend à Jérusalem. Reste en revanche un doute sur la date. Le ministère français des Affaires étrangères indiquait cet après-midi que la conférence aurait lieu début juin. Ce qui laisse très peu de temps avant le début du Ramadan.

Powered by Edreams Factory