Default profile photo

18 Décembre 2017 | 30, Kislev 5778 | Mise à jour le 14/12/2017 à 14h19

Rubrique Israël

L'Autorité palestinienne refuse des négociations directes avec Israël

Manuel Valls et le premier ministre de l'Autorité palestinienne, Rami Hamdallah, mardi 24 mai, à Ramallah (Flash 90)

Ramallah a repoussé l'offre de Benyamin Netanyahou lors de la visite de Manuel Valls.

"Les négociations directes avec M. Netanyahou ont déjà montré leur inutilité. Pourquoi refaire la même erreur ?" a déclaré le porte-parole du Premier ministre palestinien, qui a accusé le chef du gouvernement israélien d'être plus intéressé par "la construction d'implantations illégales que par la recherche de la paix".

La fin de non-recevoir de l'Autorité Palestinienne intervenait juste avant la venue de Manuel Valls, qui devait achever sa visite en Israël et dans les Territoires autonomes par un entretien avec son homologue palestinien Rami Hamdallah. Lundi, le Premier ministre s'était vu proposer par Benyamin Netanyahou une alternative à sa conférence multilatérale pour la paix, sous la forme d'un entretien à Paris avec Mahmoud Abbas.


Une délégation israélienne au Caire? 

Les Palestiniens restent en revanche favorables à l'initiative française, qui débutera le 3 juin par un sommet des ministres des Affaires étrangères à Paris. A noter toutefois, qu'en dépit du rejet officiel de l'offre israélienne, l'agence palestinienne de presse Maan affirme qu'une délégation israélienne serait déjà au Caire pour préparer une rencontre Sissi-Netanyahou-Abbas.


Powered by Edreams Factory