Default profile photo

04 Juin 2020 | 12, Sivan 5780 | Mise à jour le 04/06/2020 à 16h26

Chabbat Nasso : 21h31 - 22h56

Rubrique Moyen-Orient/Monde

« Je veux frapper Israël à Rome »: l’ambassade d’Israël en Italie visée par l’Etat islamique

Un des principaux suspects Abderrahim Moutahrrick aurait reçu l’ordre d’attaquer l’Italie durant la période de décembre 2015 à novembre 2016 (Flash 90).

Ce week-end, quatre hommes suspectés de préparer un attentat visant l’ambassade israélienne à Rome ont été placés en garde à vue par la police italienne. Les hommes membres de l’organisation « Etat Islamique » préparait des attaques au sein de plusieurs ambassades de la ville.

Selon la presse italienne, les quatre hommes âgés de 20 à 30 ans seraient originaires du même pays : le Maroc. Les deux autres suspects sont un couple italien qui aurait quitté l’Italie pour la Syrie à la fin de l’année 2015. Un des principaux suspects Abderrahim Moutahrrick aurait reçu l’ordre d’attaquer l’Italie durant la période de décembre 2015 à novembre 2016. Les écoutes téléphoniques avec Abderrahmane Khachia, l’un des autres suspects ont servis la police de faire le lien avec Daesh. Dans les enregistrements, le premier suspect aurait déclaré au second : « Je veux frapper Israël à Rome » d’après les autorités italiennes. Khachia a été arrêté jeudi dans la ville italienne de Varese alors que Moutahtrrick a été interpellé chez lui là où il vivait dans le nord du pays à Lecce.

Mauricio Romanelli, le procureur de Milan a déclaré aux journalistes que les suspects communiquaient en utilisant le service de messagerie WhatsApp. Selon lui, l'échange était « très fort, très sérieux et très efficace ». Le premier ministre a de son côté remercié les autorités du pays en postant un tweet vendredi dernier. Si la menace vient d’être écartée, le ministre de l’intérieur a tenu à rappeler que deux suspects restaient activement recherchés et qu’un mandat d’arrêt sur tout le territoire était en cours.

Powered by Edreams Factory