Default profile photo

16 Juin 2019 | 13, Sivan 5779 | Mise à jour le 13/06/2019 à 16h38

Rubrique Sport

Football

Alona Barkat, la présidente qui a fait de l’Hapoël Beersheva le champion d'Israël

La présidente de l'Hapoël Beer Sheva le soir du sacre, le 21 mai (Flash 90)

Portrait de la présidente du club de la capitale du Néguev, sacré samedi dernier champion d’Israël après 40 ans d’attente.

L’Hapoël Beersheva en a rêvé. Il l’a fait ! A l’issue d’une ultime et passionnante journée de Championnat, le club du Sud du pays est parvenu à inscrire son nom au palmarès du football israélien pour la première fois depuis 40 ans, au terme d’une saison d’exception (25 victoires, 8 nuls et 3 défaites). Au grand dam du triple lauréat sortant, le Maccabi Tel-Aviv, distancé de deux points au classement final.                                                                                                                       En Israël, l’Hapoël Beersheva fait figure d’exception, avec à sa tête, depuis 2007, Alona Barkat. Cette femme philanthrope et élégante est, depuis son plus jeune âge, attirée par des « trucs  de mecs » comme les sports mécaniques et le ballon rond .


Au bord de la relégation, il y a trois ans 

Mariée au frère de l’actuel maire de Jérusalem, elle a racheté le club pour la modeste somme d’1,8 millions de dollars à une époque où Beersheva évoluait en D2. Il y a encore 3 ans, son équipe jouait sa survie parmi l’élite.  « Aujourd’hui, nous savourons pleinement le titre que nous attendions depuis si longtemps. Beersheva est une ville incroyable qui vit au rythme du football », déclare l’intéressée, qui a injecté depuis sa venue près de 100 millions de shekels. « Pour la saison prochaine, nous nourrissons de réelles ambitions», poursuit-elle. Barkat rêve aujourd’hui d’une qualification pour la phase de groupes de Ligue des champions et de la venue (très probable) de la star du pays, Yossi Benayoun, en provenance du Maccabi Haïfa. 

Powered by Edreams Factory