Default profile photo

11 Décembre 2017 | 23, Kislev 5778 | Mise à jour le 10/12/2017 à 13h04

16 décembre - Chabbat Mikets : 16h36 - 17h49

Rubrique Communauté

Bientôt la finale européenne

Les finalistes avec le grand rabbin de Paris, l’an dernier. (ALAIN AZRIA)

Le public et les institutions communautaires ont rendez-vous à Paris le mardi 28 juin pour la finale européenne du Concours Biblique International pour Adultes. Focus sur cet événement de la culture tanakhique.

Le Concours Biblique International existe depuis la création de l’Etat d’Israël, le souhait de son fondateur, David Ben Gourion était de favoriser l’apprentissage de la Bible par le peuple juif. Il voulait que les adultes démontrent leurs connaissances lors d’un grand concours. Depuis, des compétitions de grande ampleur ont vu s’affronter la crème de la crème mondiale en culture tanakhique au sein de deux concours distincts : l’un pour les enfants et l’autre réservé aux adultes.
Cette année, les adultes seront mis à l’honneur lors de la grande finale du 28 décembre à Jérusalem. Entre-temps, des sélections continentales désigneront les finalistes. Ces concours « régionaux » se disputeront en Amérique du Nord, Amérique du Sud, Israël et en Europe. Et à l’issue d’une première phase d’écrémage, une dizaine de candidats pour le contingent européen se donneront rendez-vous le mardi 28 juin prochain, à l’hôtel Intercontinental de Paris, pour une première finale. Les trois premiers recevront un prix et les deux meilleurs iront concourir à Jérusalem pour la grande finale mondiale, organisée conjointement par le ministère israélien de l’Education et l’Organisation Sioniste Mondiale.


« Unir et réunir le peuple juif »

Simcha Felber, le délégué général de l’Organisation Sioniste Mondiale (WZO) en France, rappelle qu’avant tout, « ce concours sert à unir et réunir le peuple juif ». La Bible étant « la base, le socle de notre identité, c’est elle qui nous a permis de rester, envers et contre tous, un peuple soudé », dit-il. C’est pourquoi, cette année, le thème sera « Revenir au Livre des livres », le Tanakh. Simcha Felber ajoute : « Nous sommes très heureux d’avoir comme finalistes deux femmes, des candidats de tous âges, de toutes professions et de différents milieux religieux ». Car « le Livre des livres, celui qui a sauvegardé durant des siècles le peuple juif, appartient et s’adresse à tous ».
Les organisateurs de cet événement convient de ce fait la communauté juive à venir assister à cette finale, gratuite, qui ne peut être qu’instructive. Les questions seront posées en français, sous-titrées en hébreu, ce qui « permettra au public d’approfondir sa connaissance biblique ». Des représentants de la communauté juive, des rabbins et le président de l’Organisation Sioniste Mondiale, Avraham Duvdevani, seront aussi présents.
(1) Renseignements : concoursbiblique2016@gmail.com

Powered by Edreams Factory