Default profile photo

27 Mai 2017 | 2, Sivan 5777 | Mise à jour le 26/05/2017 à 12h37

Rubrique France/Politique

Réforme scolaire : Une mesure qui a du mal à passer

Crédit DR

La mise en œuvre de la réforme scolaire débute lors de cette rentrée. Les changements importants qu’elle impose ne font toujours pas l’unanimité. Uen grève est déjà programmée.

Des programmes qui changent du CP à la Troisième, la promotion de l’interdisciplinarité (plusieurs disciplines utilisées pour un même cours), moins de classe bilangue et moins de latin et de grec mais plus d’initiation aux langues et cultures de l’Antiquité, introduction du livret scolaire unique numérique… Ouf ! La rentrée intègre cette année les principes de la réforme scolaire tant controversée, voulue par Najat Vallaud-Belkacem, et cela fait beaucoup de nouveautés. En dépit des vœux de la ministre de l’Education nationale qui a confirmé que la réforme se fera « qu’on le veuille ou pas », plusieurs syndicats ont déjà appelé à la grève pour le 8 septembre. Ils dénoncent notamment l’impréparation de l’application de ces mesures. Par exemple, les EPI (enseignements pratiques interdisciplinaires) ne seraient pas encore clairement définies. Selon les syndicats scolaires, cela rend la « rentrée incertaine ».
 Alors que les enseignants sont globalement mécontents de leur salaire et de leur condition de travail, ils se disent « désorientés » par l’ampleur des réformes à mener dans un temps si court. Ils ont le sentiment que les décisions prises ne tiennent pas compte de leur difficile réalité quotidienne et qu’au lieu de les aider, le ministère de l’Education nationale leur complique encore inutilement leur tâche…

Powered by Edreams Factory