Default profile photo

07 Août 2020 | 17, Av 5780 | Mise à jour le 04/08/2020 à 22h39

Chabbat Ekev : 21h01 - 22h12

Rubrique France/Politique

Jean-Yves Camus : « Une réelle admiration au FN pour Poutine »

Crédit DR

Quelle politique étrangère pour le Front national ? Le directeur de l’observatoire des radicalités politiques consacre une note à la question pour la Fondation Jean Jaurès.

Actualité Juive: Pourquoi le FN privilégie-t-il désormais une conception ethno-différentialiste après avoir longtemps défendu l’idée d’une hiérarchie entre les peuples et les cultures ?
Jean-Yves Camus :
L’idée de la hiérarchie des races ne correspond plus à la manière dont nous appréhendons la différence culturelle. Pierre-André Taguieff a analysé ce passage par l’extrême droite, de la hiérarchisation des races à l’ethno-différentialisme, soit l’idée que chaque peuple, chaque culture doit s’épanouir sur son territoire propre, sans se mélanger avec les autres. Le Front national cherche aujourd’hui à se débarrasser de ce racisme hiérarchisant qui renvoie, quoi qu’on en pense, à l’histoire du national-socialisme.
Il entreprend d’expliquer le type d’ordre international qu’il veut mettre en place et qui repose, d’une part, sur l’application absolue du principe de souveraineté nationale et, d’autre part, sur le fait que le multiculturalisme est selon lui au minimum un risque, et certainement un échec.

A.J.: La lune de miel avec Moscou s’explique selon vous en premier lieu par la conviction frontiste que « le centre du monde est en marche vers l’est ». La Russie représente-t-elle un modèle de société global pour Marine Le Pen ?
J-Y C. :
Oui, très certainement. Il existe une réelle admiration pour la manière dont Vladimir Poutine conduit les affaires de son pays. Et on trouve certains échos de celle-ci dans la manière dont Marine Le Pen parle et agit. Les Russes font néanmoins preuve d’une certaine prudence et observent, enquêtes d’opinion à l’appui, que la candidate frontiste ne devrait pas être le vainqueur de la prochaine présidentielle.
On se trompe en pensant que les aspects financiers déterminent le rapprochement entre le Front national et le Kremlin. C’est au contraire parce que certaines personnes, au sein des cercles du pouvoir russe, considèrent que le FN défend une conception de la société similaire à la leur, qu’ils acceptent ensuite d’aider le parti de Marine Le Pen.
La Russie de Poutine avait traditionnellement trouvé dans la droite conservatrice ou libérale un allié sûr. Elle pense désormais que cette droite est devenue trop atlantiste et trop libéral-libertaire sur le plan sociétal, et qu’elle perd du terrain par rapport à la droite populiste (FN mais aussi AFD en Allemagne). Il ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier, se dit-on à Moscou.

A.J.: Quel intérêt les responsables du parti accordent-ils au Moyen-Orient ?
J-Y C. :
Le programme n’innove pas beaucoup à mes yeux. Cela ressemble à ce qu’a été traditionnellement la politique extérieure de la France. On y trouve la volonté de maintenir l’influence de Paris dans le monde arabe, de continuer à assurer la protection des minorités chrétiennes dans la région.
La vraie question est de savoir si la mention explicite dans le programme du droit d’Israël à exister et vivre dans la sécurité correspond à la volonté de la base frontiste ou s’il s’agit là d’un geste de politique intérieure en direction des Juifs de France pour montrer que le FN a changé.
Je pense que le parti et beaucoup de ses dirigeants ont évolué sur cette question. En revanche, quand Robert Ménard, proche du FN, dit qu’ « être français, c’est être aussi européen, blanc et catholique », cela marginalise les Français juifs. Les positions laïcistes maximalistes de Florian Philippot, qui veut interdire les signes religieux dont la kippa, dans l’espace public, ou la position du parti sur l’interdiction de tous les abattages rituels posent également question aux juifs. Quand ils jugent le FN, ils doivent certes évaluer l’évolution de sa politique internationale, mais ne peuvent pas accepter dans le même temps de voir rogner leurs droits dans la société française.

Powered by Edreams Factory