Default profile photo

17 Août 2018 | 6, Elul 5778 | Mise à jour le 27/07/2018 à 12h36

18 août - Chabbat Choftim : 20h44 - 21h53

Rubrique France/Politique

Antisémitisme sur les réseaux sociaux: Hervé Ryssen condamné à un an de prison ferme

Dans un de ses posts, M. Lalin accusait les Juifs d’être responsables de la traite des Noirs (Capture d'écran Youtube).

Ce militant d'extrême droite avait posté plusieurs messages antisémites Twitter et Facebook en 2014 et 2015.

Le militant d’extrême droite Hervé Lalin dit Ryssen, a été condamné mercredi à un an de prison ferme pour plusieurs messages antisémites publiés sur les réseaux sociaux en 2014 et 2015. Pour les juges du tribunal correctionnel de Paris, ceux-ci étaient « à l’évidence  de nature à susciter la haine contre les juifs » et « exploitent l’un des thèmes antisémites les plus éculés, à savoir leur omniprésence dans l’économie et les médias ». Dans un de ses posts, M. Lalin accusait les Juifs d’être responsables de la traite des Noirs.

Connu de longue date dans les milieux d'extrême droite, condamné à plusieurs reprises notamment pour des faits d’homophobie contre l’ancien maire de Paris Bertrand Delanoë, cet auteur prolifique a fait des Juifs et du judaïsme le thème central de sa pensée radicale. Parmi ces livres, on compte ainsi "La mafia juive" (2008), "Histoire de l'antisémitisme, vue par un goy et remise à l'endroit" (2010) ou encore en 2014 "Les milliards d'Israël. Escrocs juifs et financiers internationaux". L'homme, qui ne s'est pas présenté à son procès, écule les préjugés comme les perles. 

La justice l’a également condamné mercredi pour une (fausse) publicité publiée sur Twitter et Facebook qui proposait un médicalement censé « guérir du judaïsme ». Le prévenu devra verser 1500 euros de dommages et intérêts aux trois associations parties civiles (Licra, SOS Racisme et UEJF), et 1000 euros pour les frais de justice. Les messages haineux devront être retirés.

Powered by Edreams Factory