Default profile photo

28 Mai 2020 | 5, Sivan 5780 | Mise à jour le 28/05/2020 à 09h56

1er jour de Chavouot : 21h25 - 22h48

Rubrique Israël

Revue de la presse israélienne: « Attentats sans répit»

« Les caractéristiques peuvent être similaires, mais c’est bien une nouvelle vague de violence » estime Haaretz (Flash 90)

Depuis le début de la semaine, les lecteurs israéliens ont retrouvé les photos d’ambulances et de policiers à la une de leurs quotidiens. Toute la presse est d’accord : l’accalmie estivale du terrorisme est terminée.

« Attentats sans répit» affiche le Yediot Aharonot en première page et note heure par heure les actes de violence terroriste de la veille, tandis que son concurrent Maariv annonce des « Renforts pour Jérusalem et la Judée Samarie » et confirme que Tsahal et la police mettent dès à présent en place le dispositif sécuritaire qui devait être déployé seulement début octobre, à la veille de Rosh Hashana.

« Les caractéristiques peuvent être similaires, mais c’est bien une nouvelle vague de violence » estime Amos Harel dans les colonnes du Haaretz. Le commentateur militaire constate que le nombre de blessés israéliens – cinq en quatre jours – est élevé par rapport au nombre d’attaques. Le bilan côté palestinien a également grimpé rapidement, même si tous les morts sont les terroristes qui ont perpétré les agressions. Ce qui conduit le journaliste à constater les progrès des forces de sécurité israéliennes dans leur réactivité, par rapport aux attentats précédents.

 « Les policiers en première ligne » titre le quotidien Israel Hayom. Pas d’analyse pour le journal gratuit, mais un compte-rendu détaillé de l’attaque de lundi contre les deux policiers à l’entrée de la vieille ville de Jérusalem. L’éditorialiste Haïm Shine rend d’ailleurs hommage aux policiers de la capitale, « bouclier humain de Jérusalem ».

Powered by Edreams Factory