Default profile photo

27 Mai 2017 | 2, Sivan 5777 | Mise à jour le 26/05/2017 à 12h37

Rubrique Sport

Football : Atzili, le nouveau prodige israélien ?

Crédit DR

Le joueur de 23 ans, appelé pour la première fois en sélection début septembre face à l’Italie (1-3), a fait ses débuts en Liga espagnole le week-end dernier sous le maillot de Grenade. Découverte.

Une chose est certaine : les bouillants supporters du Bétar Jérusalem doivent regretter en ce moment les exploits techniques d’Atzili sur le côté droit. Après trois saisons passées dans le club de la capitale, ce talentueux gaucher de 23 ans n’a pas résisté aux sirènes de la formation de Grenade, pensionnaire de l’élite espagnole depuis 2011. Au mois d’août, Atzili s’était illustré devant les écrans français lors du barrage de Ligue Europa opposant le Bétar à Saint-Etienne (1-2,0-0). Dans la foulée de l’élimination de son équipe, on apprenait donc, via les réseaux sociaux, le départ de la jeune pépite israélienne en Andalousie où il s’est engagé pour quatre ans. « J’ouvre un nouveau chapitre de ma carrière », a déclaré sur Instagram l’intéressé dont les débuts officiels en Championnat ont été effectués le 11 septembre lors de la réception d’Eibar (1-2). « Je veux remercier le Bétar pour mes trois fantastiques années. Je n’avais jamais considéré rejoindre une autre équipe en Israël. J’ai refusé des offres d’autres pays. Mon rêve était vraiment d’évoluer en Espagne », a poursuivi celui qui a disputé 65 minutes plutôt convaincantes dans sa nouvelle enceinte de Los Carmenes.

Le 11e joueur du pays en Espagne
Sa rentrée 2016, Atzili n’est donc pas prêt de l’oublier. D’autant que, cerise sur le gâteau, il a connu, le 5 septembre, son baptême du feu en sélection face à l’Italie (1-3), en match d’ouverture de la campagne qualificative pour le Mondial 2018. A la 57e minute de la partie, il entrait effectivement en jeu en remplacement de Nir Biton sous les applaudissements du public du stade Sammy Ofer de Haïfa. Atzili, le nouveau Benayoun ? La comparaison peut paraître excessivement flatteuse à l’heure actuelle. En s’engageant à Grenade, le natif de Holon est devenu le onzième Israélien à jouer en Espagne après Haïm Revivo (Celta Vigo), Yossi Benayoun (Racing Santander), Dudu Aouate (Racing Santander, Deportivo la Corogne, Majorque), Tomer Hemed (Majorque, Almeria), Ben Sahar (Espanyol Barcelone), Avi Nimni (Atletico Madrid), Omri Afek (Racing Santander, Salamanque), Idan Tal (Merida, Rayo Vallecano), Ronen Harazi (Salamanque) et Ilan Bakhar (Racing Santander).

Powered by Edreams Factory