Default profile photo

26 Juin 2019 | 23, Sivan 5779 | Mise à jour le 24/06/2019 à 14h53

Rubrique France/Politique

Jean-Frédéric Poisson: «La soumission de Clinton aux lobbies sionistes est dangereuse pour la France»

Le CRIF appelle une "sanction exemplaire" contre le député des Yvelines, candidat à la primaire de la droite et du centre (DR)

Une interview du candidat du parti démocrate-chrétien à la primaire de la droite et du centre suscite la polémique.

Depuis son apparition remarquée au premier débat télévisé de la primaire de la droite et du centre, on observe désormais avec un peu plus d’attention les déclarations de Jean-Frédéric Poisson. Le président du parti démocrate-chrétien a ainsi accordé mercredi une interview au quotidien Nice-Matin. Interrogé sur son programme, le député des Yvelines s’est également prononcé sur les élections présidentielles américaines. Et ses flèches contre la candidate démocrate, Hillary Clinton, avaient une odeur de moisi.

«  La proximité de Mme Clinton avec les superfinanciers de Wall Street et sa soumission aux lobbies sionistes sont dangereuses pour l'Europe et la France »

a déclaré M. Poisson.


"Conspirationnistes"
Le Conseil représentatif des instituions juives a condamné ces « propos abjects » et appelé le parti à des « sanctions exemplaires ».

Pour le président du CRIF, Francis Kalifat, « au-delà de leur caractère insidieusement antisémite, ces propos relèvent des thèses conspirationnistes dont on sait qu'elles sont le fond de commerce des extrémistes les plus violents ».

« Jean-Frédéric Poisson s'est placé en dehors du cadre de la primaire de la droite et du centre. Il s'installe aux côtés d'un Alain Soral ou d'un Dieudonné dont il épouse les thèses ».

 
Le candidat qui appelait, dans Valeurs actuelles, le 12 octobre, être opposé au 
« cordon sanitaire» entre les partis de droite et le Front national, tout en affichant des «divergences de fond » avec Marine Le Pen, n'a pas encoré réagi à ce début de polémique. 

Powered by Edreams Factory