Default profile photo

24 Août 2019 | 23, Av 5779 | Mise à jour le 08/08/2019 à 12h19

Rubrique Israël

Des bulldozers sur notre passé

Crédit DR

L’actualité de ces derniers jours, à travers les votes de l’Unesco niant les liens du peuple juif avec Jérusalem et le Mont du Temple, nous a particulièrement interpellés et indignés. Il ne s’agit hélas pas d’une étape supplémentaire dans le négationnisme, mais bien d’une constante antisémite qui ne date pas d’hier. Pour preuve, cet édito de Serge Benattar zl, qui date d’il y a… 15 ans !

ETIDO DU N°688 JEUDI 25 JANVIER 20011 Chevat 5761

Nous assistons aujourd’hui à de véritables campagnes de négation du peuple juif. On s’évertue, comme pour vouloir mieux s’affirmer, à prouver que rien n’a existé avant soi en s’appropriant nos symboles, notre patrimoine, nos personnages bibliques en les “convertissant” à l’Islam. Au vu et au su des nations, encouragées par des silences révélateurs, des siècles de notre histoire sont effacés ou révisés. Ceux-la mêmes qui hurlent à l’infamie et à la profanation lorsqu’une seule de leurs pierres est déplacée, n’hésitent plus à détruire au bulldozer les traces de notre passé. Mercantile illusion que de croire et d’espérer qu’en jetant nos pierres à la décharge on efface notre mémoire. Ingratitude de l’enfant qui nie l’existence de ses parents par crainte de reconnaître qu’une parcelle d’eux est indubitablement et irrévocablement ancrée en lui. Oui, à trop vouloir usurper notre identité, l’Islam scie la branche sur laquelle il est assis. Et qu’importe les blessures occasionnées par sa chute, elles ne seront, à leurs yeux, que plus douces au regard du mal qu’ils s’évertuent à nous faire. Le Judaïsme est  l’obstacle majeur à leurs revendications.

« Négationnisme arabe. S’approprier Jérusalem »
Et puisque l’élimination physique du peuple juif n’est pas à l’ordre du jour, ils s’acharnent à falsifier son histoire pour se légitimer. Plus les contre-vérités sont ahurissantes, plus elles sont acceptées pour argent comptant, plus elles sont appuyées et encouragées sans vergogne par les nations qui laissent faire complaisamment. Elles ne peuvent que profiter de ce négationnisme à outrance. Tout le monde y trouve son compte, pour certains la subtilité d’antan, pour les autres la grossièreté du moment. Alliance du diable contre un ennemi commun : le peuple juif. Et dans ce combat titanesque de vérités et de mensonges, c’est à la loupe qu’il faut voir ce minuscule peuple juif qui se débat avec ses pauvres moyens, ses pierres, ses livres, et son histoire, pour convaincre ceux qui, de toute façon, n’ont aucun désir ni volonté de l’entendre. Et sa voix est d’autant plus faible et peu convaincante qu’elle n’est pas unanime. Et, comble de malheur, ceux qui peuvent hurler se taisent, persuadés qu’il faut laisser aboyer les chiens en attendant que la caravane passe. A ceux-là, et aux autres, je dirai que le Juif n’a jamais été spectateur, mais acteur de l’Histoire, et ça, ça dérange vraiment.

Serge Benattar Zal, Fondateur du journal Actualité juive

Powered by Edreams Factory