Default profile photo

22 Octobre 2017 | 2, Heshvan 5778 | Mise à jour le 18/10/2017 à 16h53

Rubrique Communauté

Haïm Korsia : « Un Sefer-Torah symbole de l’Unité de notre communauté »

Crédit DR

Parce qu’il est grand temps que la cohésion et la fraternité retrouvent leur centralité au sein de la communauté juivede France, le grand rabbin de France et le président du consistoire Joël Mergui lancent le projet du Sefer-Torah de l’Unité qui sera réalisé à la mémoire du grand rabbin Joseph Haïm Sitruk, zl. Explications.

Actualité Juive: Quelles sont les raisons qui vous poussent aujourd’hui à lancer ce projet de Sefer-Torah de l’Unité ?
Grand rabbin Haïm Korsia :
C’est un projet que je porte avec le président du Consistoire Joël Mergui et qui sera la réponse à toute cette violence et ces multiples formes de médisances qui sévissent actuellement au sein de notre communauté. Je perçois tous ces débordements, ces déversements de haine qui se répandent sur Internet notamment et qui nous font perdre une énergie folle alors qu’ensemble, nous avons tant de combats à mener. À travers ce projet d’écriture d’un rouleau de la Torah, chacun et chacune pourra clamer sa volonté d’unité. Le faire à la mémoire du grand rabbin Sitruk, zl, est important car il avait lui-même lancé une idée dans cet esprit il y a quelques années.

A.J.: Comment percevez-vous cette violence ?
G.R.H.K. :
La société dans laquelle on vit porte en elle hélas cette forme de violence. Nous l’avons vu pendant les primaires de la droite notamment. Pour autant, nous ne sommes pas obligés, à l’intérieur de la communauté juive, d’encourager ou de cautionner ce genre d’attitude. Nous avons, bien entendu, le droit d’avoir des avis divergents les uns des autres. Mais ce n’est pas une raison pour aller s’attaquer à la vie professionnelle ou privée de ceux dont on ne partage pas les points de vue. Le Lachon Hara crée une ambiance malsaine alors que nous avons tant à réaliser. Nous devons pouvoir parler et échanger de manière plus sereine et ce Sefer-Torah sera le symbole de l’unité de la communauté juive de France. C’est aussi le symbole de Hanouka. Les combats contre les Grecs ont été remportés car les Maccabées ont réussi à créer l’unité et éviter les tiraillements internes. Il faut relancer cette idée dans notre communauté et rien de mieux que la Torah ne peut le faire.

Importance de la cohésion

A.J.: Quelle forme prendra ce projet ?
G.R.H.K :
Avec le président du Consistoire, nous allons envoyer un courrier à tous les rabbins et présidents de communautés afin de mobiliser tout le monde. Ce Sefer-Torah sera ensuite itinérant à travers toutes les communautés juives de France. Il permettra ainsi d’aider les communautés qui sont dans le besoin à un moment donné en exprimant la solidarité et l’unité de l’ensemble de la communauté et en portant avec elles leurs différents projets. Car la Torah est, avant tout, notre reliant à tous.

A.J.: Avec la réalisation de ce Sefer-Torah, vous portez un projet purement interne à la communauté, attitude qui n’est pourtant pas trop la vôtre…
G.R. H.K. :
Ce projet vise tout autant la communauté juive et la Nation dans son ensemble. En réalisant ce Sefer-Torah, on rappellera à l’ensemble de la société l’importance de la cohésion et de l’unité. Car si l’on n’est pas capable d’y parvenir à l’intérieur de la communauté, comment peut-on les envisager au-delà ?

Powered by Edreams Factory