Default profile photo

02 Juillet 2020 | 10, Tammuz 5780 | Mise à jour le 02/07/2020 à 08h54

Chabbat 'Houkat - Balak : 21h38 - 23h01

Rubrique France/Politique

Invité de Dieudonné, Alain Soral agresse violemment le polémiste antisémite Daniel Conversano (vidéo)

La très "pacifique" fachosphère en discussion (DR).

Ces trois têtes d'affiche de la fachosphère participaient à l'émission en ligne "Niveau zéro".

Alain Soral, Daniel Conversano et Dieudonné pour arbitrer les débats. Tel était le menu de l’émission « Niveau zéro ». Dans ce programme, qui se propose de couvrir « l’actualité scannée par Dieudonné », le polémiste antisémite invite ses nombreux suiveurs « à bord de son arche, pour un voyage vers la paix, pour un voyage en nous-mêmes…à travers le temps ». Pour la paix, c’est visiblement raté.

Alain Soral et Daniel Conversano, deux têtes d'affiche de la fachosphère. Le premier, connu pour ses diatribes antisémites, défend le principe de « réconciliation nationale » avec les Français de confession musulmane. Son interlocuteur,alias Michele Salverola, un néo-fasciste qui se présente comme « un écrivain de gauche nationaliste » rivalise avec le fondateur du site d’extrême droite « Egalité et Réconciliation » sur le terrain de l’antijudéophobie. On lui doit des saillies telles que « notre pays est dirigé depuis deux siècles par des youpins à la moralité immonde » ou encore, en guise de programme politique, « nous interdirons les Juifs du territoire ».


« C’est pas des Français, tu le sais bien! » 


Entre ces radicaux, les convergences ne sont pourtant pas totales. L’épisode 15, diffusée jeudi, a tourné à l’affrontement violent entre les deux invités autour de question des populations d'origine arabe en France. 

« Tu pres­cris aux Français de rester calmes face à l’im­mi­gra­tion dans une logique de récon­ci­lia­tion, mais cette récon­ci­lia­tion est impos­sible » lance Daniel Conversano à Alain Soral pour qui « il n’y a pas de récon­ci­lia­tion à avoir avec des citoyens français qui sont là depuis trois générations… »

 

Le ton monte rapidement.

- « C’est pas des Français, tu le sais bien! »
 -« Tu veux dire que ce ne sont pas des blancs, c’est tout ce que tu veux dire. De quel droit oses-tu dire ça? » accuse Soral
-« Parce que c’est le cas et tout le monde s’en rend compte.  Les gens en ont plein le cul des arabes! » répond Conversano.

Une agression démarre. Alain Soral assène plusieurs coups à son interlocuteur. Une jolie illustration du caractère pacifique des idées défendues par ces têtes d’affiche  de la fachosphère. 

Powered by Edreams Factory