Default profile photo

16 Novembre 2018 | 8, Kislev 5779 | Mise à jour le 14/11/2018 à 18h15

17 novembre - Chabbat Vayétsé : 16h51 - 18h00

Rubrique Communauté

Le dîner attendu de la « Yech »

La Yechiva des étudiants du rav Zyzek. (DR)

Le dîner de soutien à la Yechiva des étudiants du rav Gérard Zyzek aura lieu dimanche 22 janvier. C’est une institution profondément originale au sein du judaïsme parisien.

Rav Zyzek, rav Bloch et les autres enseignants de la Yechiva des étudiants invitent tous ceux qui veulent encourager le développement de cette aventure lancée au début de années 90 à assister à la soirée qui se tiendra dans les salons de l'hôtel intercontinental Marceau,  Paris VIIIe en présence de Claude Riveline. La participation demandée est conséquente (380 euros par couple) mais l'activité et les projets de la Yechiva le sont bien davantage. 

La « Yech » dispense en effet 28 cours par semaine assurés par six enseignants à destination des hommes comme des femmes, des novices comme des talmudistes chevronnés. Elle accueille en permanence des études en petits comités, propose un site Internet qui regorge de cours consultés mensuellement par 60.000 visiteurs, permet des rencontres et des échanges entres des jeunes sans distinction d'observance, organise des shabbat pleins ou des ateliers de réflexion philosophique, publie la revue « Pilpoul », etc.  

Un nouveau projet est aujourd'hui sur la table : développer une structure d'hébergement pour quinze étudiants pensionnaires qui serait située à proximité de la structure centrale (rue Murger, XIXe). Cette initiative, associée à l'attribution de bourses d'études pour les élèves les plus motivés, a pour but « de donner aux jeunes la possibilité de s'insérer dans un milieu convivial, de les aider à se ressourcer et à se construire ». La Yechiva fait appel à la générosité de tous pour faire avancer ce projet.

La Yechiva des étudiants est un lieu très singulier dans le paysage juif parisien dans la mesure où la tradition talmudique la plus classique et l'ouverture à la culture et aux grandes questions contemporaines ne s'excluent pas mutuellement. Gérard Zyzek, formé à la Yechiva des étudiants de Strasbourg du rav Eliahou Abitbol, résume ainsi sa vision : « L'âme juive est extrêmement complexe et elle ne peut se connecter au judaïsme que par la complexité. Tout le monde ne peut pas accrocher à ça, mais ceux qui accrochent iront loin ».

Powered by Edreams Factory