Default profile photo

29 Mai 2017 | 4, Sivan 5777 | Mise à jour le 26/05/2017 à 12h37

Rubrique Culture/Télé

Critique

Au cinéma cette semaine: « Mountain » de Yaelle Kayam

(DR)

« Mountain » de Yaelle Kayam entrelace aussi bien un portrait de femme, que la confrontation entre le monde de la spiritualité et le matériel, mais également le contexte géopolitique d’Israël.

Une jeune femme pieuse pour s’échapper de son quotidien se promène dans le cimetière juif du Mont des Oliviers. Elle y habite avec son mari et ses enfants. Elle sympathise avec un Palestinien lui aussi malheureux en ménage, et astreint aussi aux coutumes de sa communauté. La nuit, elle découvre le monde glauque de la prostitution. Ressentant profondément l'opposition entre le spirituel et le matériel, elle tente de raviver le désir chez son mari. Ce sujet est le cœur du film. La cinéaste ne donne pas de nom à sa protagoniste, comme pour faciliter l’identification. Il s’agit également d’un portrait de femme. L’atmosphère du film tout comme son côté minimaliste renforcé par la sobriété du jeu des acteurs offrent un œuvre de la qualité du bon cinéma israélien. Comme l’a souligné avec pertinence le jury de l’un des festivals où le film a été récompensé : « Cette quête intime dévoile la complexité du monde et de l’âme humaine. » 

Yaelle Kayam avait déjà été primée au Festival de Cannes à la Cinéfondation pour « Diploma » son court-métrage de fin d’études. Rappelons que cette sélection récompense les cinéastes censés devenir l’avenir du cinéma mondial.


« Mountain » de Yaelle Kayam avec Shani Klein, Ashalom Pollack, Haitham Ibrahem Omari.

Powered by Edreams Factory