Default profile photo

24 Octobre 2017 | 4, Heshvan 5778 | Mise à jour le 23/10/2017 à 19h07

28 Octobre - Chabbat Lekh Lekha : 18h21 - 19h23

Rubrique Israël

L’OLP contre le patriarche orthodoxe de Jérusalem

(Flash90.)

Le Patriarche Théophile III a fait l’éloge d’Israël et suscité la colère du côté de Ramallah.

L’Organisation de Libération de la Palestine a du mal à se rendre à l’évidence. Israël est un pays qui respecte et promeut la liberté de culte. Le seul au Moyen-Orient, s’est même félicité la semaine dernière, au moment de Noël, Benjamin Netanyahou, le Premier ministre Israélien. Il suffit de voir le sort réservé aux Chrétiens d’Orient pour s’en rendre compte. Mais à Ramallah, toutes les occasions sont bonnes pour fustiger l’Etat hébreu.

Hanan Ashrawi, une déléguée de l’OLP, a publié, dans un communiqué, sa colère contre Théophile III, 141e et actuel patriarche orthodoxe de Jérusalem, le représentant de toute la chrétienté en Israël. Selon elle, il s’est rendu coupable d’avoir osé faire l’éloge d’Israël en soulignant la liberté de culte qui y règne.  « Nous sommes sérieusement préoccupés par la déclaration du Patriarche orthodoxe grec de Jérusalem Théophile III qui a qualifié Israël de démocratie qui respecte la liberté de culte », dénonce-t-elle. Un Patriarche, qui pourtant, dit-elle, « est parfaitement au fait des violations exercées par Israël sur les chrétiens ». Comme celle d’autoriser la construction d’un bâtiment dans le quartier de Silwan à Jérusalem-Est, juste à côté du Couvent Saint-Jean, proche du Saint Sépulcre, transformant ainsi le couvent en « une nouvelle implantation illégale ». Pour Hanan Ashrawi, le Patriarche connaît bien aussi les conséquences sur les Palestiniens de l’occupation israélienne à Jérusalem-Est et ses propos biaisés sont méprisants pour les chrétiens et les Palestiniens. Dans le communiqué, la représentante de Ramallah a appelé Théophile III à œuvrer en faveur des opprimés plutôt que de couvrir les agissements des oppresseurs.

Powered by Edreams Factory