Default profile photo

24 Novembre 2017 | 6, Kislev 5778 | Mise à jour le 24/11/2017 à 14h02

25 novembre - Chabbat Vayétsé : 16h43 - 17h53

Rubrique Monde juif

Tribune

"Laisse Pollard s'en aller !"Lettre ouverte adressée à Donald Trump

"Trente ans après, nous vous demandons de libérer Pollard des chaînes qui le retiennent à son domicile. "

Jonathan Curiel est le responsable du Comité français de soutien à Jonathan Pollard.

 Président Donald Trump, 

Au nom de tous ceux qui, parmi la communauté nationale française et juive mondiale, sont soucieux de la grandeur des États-Unis, je veux vous féliciter pour votre élection. Votre arrivée au pouvoir annonce l'ouverture d'une ère nouvelle. Nous connaissons votre parcours, vos réussites, votre sens des affaires et des responsabilités.

Conscients du soutien indéfectible que vous portez à Israël, seule démocratie du Moyen-Orient, nous savons de par vos déclarations et premières nominations que les Etats-Unis d'Amérique se tiendront désormais derrière Israël. Sans doute comme jamais ce fut autant le cas auparavant.

 Vous avez déclaré que "les choses seraient différentes" à l'ONU après votre arrivée au pouvoir. Tout le monde connait votre soutien déclaré et mainte fois répété pour Israël  ; votre promesse de déplacer l'Ambassade américaine à Jérusalem. Vous êtes un ami indéfectible de l'État juif.

Pour ma part, en tant que représentant du Collectif français de soutien à Jonathan Pollard, j'aimerais attirer votre attention sur un dossier important pour nombre d'entre nous. J'ai l'audace d'espérer que vous serez sensible, vous Président Donald Trump, à notre cause.

Trente ans après, nous vous demandons de libérer Pollard des chaînes qui le retiennent à son domicile. De lui permettre de pouvoir enfin quitter le territoire américain pour se rendre en Israël...

 Ce geste d'une portée historique, qui exige pourtant une simple signature de votre part, accentuerait davantage encore le tournant entrepris par votre future administration en faveur d'un renforcement des relations entre Israël et les États-Unis.

 Parce que l'Amérique est en mesure de retrouver toute sa grandeur ("make America great again"), et si vous laissiez Pollard s'en aller  !?

Yes we can  ! 

Powered by Edreams Factory